Le Bak Kut Teh singapourien, un plat réconfortant

Le Bak Kut Teh singapourien, un plat réconfortant

Rate this post

Si vous êtes un amateur de cuisine asiatique, vous avez probablement déjà entendu parler du bak kut teh, un plat délicieux et réconfortant originaire de Singapour. Dans cet article, nous allons explorer les secrets de cette spécialité culinaire singapourienne et vous apprendre à préparer votre propre version chez vous.

Le secret du bak kut teh singapourien

L’histoire du bak kut teh

Le bak kut teh est un plat traditionnel d’origine chinoise qui a été importé à Singapour par des immigrants chinois au 19ème siècle. Le nom « bak kut » signifie littéralement « os de porc », tandis que « teh » fait référence aux herbes utilisées pour faire le bouillon. Depuis lors, le plat est devenu une spécialité culinaire emblématique de Singapour.

Les ingrédients clés pour un plat réussi

Pour préparer un bon bak kut teh, il est bon d’utiliser des ingrédients frais et de qualité. Les os de porc doivent être bien choisis, avec suffisamment de viande attachée pour donner une saveur riche au bouillon. Les herbes sont également importantes – la cannelle, l’anis étoilé et le poivre blanc sont les principaux ingrédients qui donnent au bouillon sa saveur unique.

La méthode de cuisson

La clé pour obtenir un bon bak kut teh est la durée de cuisson – il faut cuire lentement les os jusqu’à ce que la viande se détache facilement et que le bouillon ait pris toutes les saveurs des herbes. Le temps de cuisson peut varier selon la recette et la quantité d’ingrédients, mais il faut généralement compter environ 2 à 3 heures.

Les ingrédients clés pour un plat réussi

Les ingrédients clés pour un plat réussi

La préparation du bouillon

Pour préparer le bouillon de bak kut teh, commencez par faire bouillir les os de porc dans une grande casserole d’eau pendant environ 10 minutes. Ensuite, jetez l’eau et rincez les os sous l’eau froide pour enlever toute impureté. Ajoutez ensuite de l’eau fraîche dans la casserole, ainsi que les herbes et épices – cannelle, anis étoilé, poivre blanc, ail et gingembre – et laissez mijoter à feu doux pendant plusieurs heures jusqu’à ce que le bouillon soit savoureux.

Lire plus :   Bubble tea : l'obsession nationale pour ces boissons sucrées

L’ajout de la viande

Pour ajouter de la viande au bak kut teh, vous pouvez utiliser des côtes de porc ou d’autres morceaux avec suffisamment de gras pour donner une saveur supplémentaire au bouillon. Ajoutez-les au bouillon environ 30 minutes avant la fin de la cuisson. Vous pouvez également ajouter des champignons shiitake ou des légumes comme du chou chinois pour plus de saveurs.

Accompagnements et variantes du bak kut teh

Les accompagnements traditionnels

Le bak kut teh est souvent servi avec du riz blanc ou du pain croustillant pour tremper dans le bouillon. Vous pouvez également ajouter des échalotes frites ou des feuilles de coriandre pour encore plus de saveurs. Les Singapouriens aiment aussi manger leur bak kut teh avec du thé chaud, ce qui aide à équilibrer les saveurs riches du plat.

Les variantes régionales

Le bak kut teh est un plat populaire dans toute l’Asie du Sud-Est, et chaque région a sa propre version unique. À Singapour, par exemple, il existe deux types de bak kut teh – le « Teochew » et le « Hokkien ». Le premier est plus clair et plus poivré, tandis que le second est plus épais et plus sucré. D’autres régions comme la Malaisie ajoutent des abats ou de la sauce soja foncée pour donner une saveur supplémentaire au plat.

Savourer un authentique bak kut teh à singapour

Accompagnements et variantes du bak kut teh

Où trouver les meilleurs restaurants de bak kut teh à Singapour

Si vous voulez goûter un vrai bak kut teh à Singapour, il y a plusieurs endroits où vous pouvez aller. Les restaurants les plus populaires se trouvent généralement dans les quartiers chinois tels que Chinatown et Tanjong Pagar. Certains des meilleurs sont Song Fa Bak Kut Teh, Founder Bak Kut Teh et Ng Ah Sio Pork Ribs Soup Eating House.

Faire l’expérience d’un repas local

Manger du bak kut teh n’est pas seulement une question de nourriture – c’est aussi une expérience culturelle. Beaucoup de restaurants de bak kut teh à Singapour ont une ambiance traditionnelle, avec des tables en bois et des murs décorés de photos historiques. C’est un excellent moyen d’explorer la culture singapourienne tout en dégustant un plat délicieux.

Initiez-vous à l’histoire de ce plat iconique

L’influence chinoise sur la cuisine singapourienne

La cuisine singapourienne est profondément influencée par les cultures chinoises, malaises et indiennes qui ont convergé dans cette ville-état. Le bak kut teh est un exemple parfait de cette fusion culinaire – il a été introduit par les immigrants chinois et est maintenant considéré comme l’un des plats les plus emblématiques de Singapour.

Lire plus :   La cuisine fusion singapourienne : influences multiples

Un plat réconfortant pour toutes les occasions

Le bak kut teh est un plat polyvalent qui peut être apprécié à toute heure du jour ou de la nuit. Que vous soyez à la recherche d’un repas revigorant après une longue journée de travail ou que vous vouliez simplement savourer un bon bol de soupe chaude avec vos amis, le bak kut teh est toujours une excellente option.

Dans l’ensemble, le bak kut teh est un plat savoureux et réconfortant qui mérite d’être découvert. Que vous soyez à Singapour ou que vous essayiez simplement de préparer votre propre version chez vous, nous espérons que cet article vous a donné une idée des secrets et des saveurs du bak kut teh !

Recette maison pour préparer un délicieux bak kut teh

Ingrédients nécessaires

  • 1 kg d’os de porc (avec un peu de viande attachée)
  • 300g de côtes de porc ou d’échine
  • 10 champignons shiitake séchés, trempés dans l’eau chaude jusqu’à ce qu’ils soient tendres
  • 1 bâton de cannelle
  • 5 gousses d’anis étoilé
  • 1 cuillère à soupe de poivre blanc en grains
  • 6 gousses d’ail, pelées et légèrement écrasées
  • 1 morceau de gingembre (environ 5 cm), pelé et coupé en tranches épaisses
  • 2 litres d’eau
  • Sel et sauce soja claire, au goût
  • Ciboule ou coriandre fraîche, pour la garniture (facultatif)

Méthode de préparation étape par étape :

Étape 1 : Préparez les os et les morceaux de porc. Faites bouillir les os et les morceaux de porc dans une grande casserole d’eau pendant environ 10 minutes pour enlever les impuretés. Égouttez et rincez-les sous l’eau froide.

Étape 2 : Préparez les autres ingrédients. Égouttez les champignons shiitake trempés et coupez-les en deux si nécessaire. Réservez.

Étape 3 : Faites bouillir l’eau dans une grande casserole à feu moyen-vif. Ajoutez les os et les morceaux de porc, la cannelle, l’anis étoilé, le poivre blanc, l’ail et le gingembre. Laissez mijoter à feu doux pendant environ 1h30 à 2 heures, jusqu’à ce que la viande soit tendre et que le bouillon ait pris toutes les saveurs des herbes.

Étape 4 : Goûtez et assaisonnez avec du sel et de la sauce soja claire selon vos préférences. Ajoutez les champignons shiitake réservés dans la casserole et laissez mijoter pendant encore 10 minutes.

Étape 5 : Servez le bak kut teh chaud avec du riz blanc ou du pain grillé, garni de ciboule ou de coriandre fraîche (si vous le souhaitez).

Avec cette recette maison simple, vous pouvez désormais savourer un authentique bak kut teh singapourien chez vous. N’hésitez pas à expérimenter avec différents accompagnements et épices pour créer votre propre version unique de ce plat réconfortant !

Retour en haut