Accéder au contenu principal

Baisse des loyers à Singapour !

Quand on est locataire d'un logement à Singapour et que la date de fin du bail de location approche, il y a 3 possibilités. Le propriétaire peut décider de récupérer son bien pour l'habiter lui-même, de le vendre, de renouveler le bail avec le loyer inchangé ou encore de réajuster le loyer à la hausse ou à la baisse selon l'état du marché.

Le problème, c'est que jusqu'en 2013 les loyers étaient systématiquement revus à la hausse à la fin du bail. En effet, Singapour a connu une hausse continue des loyers depuis 2006 exceptée lors de la période de la crise financière de 2008. Et à en croire les statistiques de Singapore Real Estate Exchange, c'est en 2013 (lors de notre arrivée et installation à Singapour) que les loyers ont atteint un pic. Mais depuis, on constate une décrue constante des loyers. Parmi les raisons invoquées par les spécialistes pour expliquer cela, il y aurait :
Toutes ces conditions réunies ont pour conséquence de laisser de nombreux logements vacants pendant plusieurs mois et les propriétaires n'ont pas d'autre choix que de baisser les loyers pour retrouver des locataires.

Et donc, il y a quelques semaines, nous arrivions au terme des deux ans de notre contrat de bail de location. Nous tenions particulièrement à rester dans cet appartement, déjà pour éviter le surcoût et les tracas liés à un déménagement. Surtout, nous nous y plaisons beaucoup. Et chose rare apparemment, la proprio est plutôt sympa comme les fois où nous avons eu un problème de clim qu'elle a fait changer rapidement. Certes, le condo est relativement ancien pour Singapour (construit en 2002) mais l'appart est spacieux contrairement aux logements actuels de type shoebox (comme notre ancien appart où on a à peine la place de mettre un lit dans la chambre à coucher) qui se font maintenant dans les nouvelles constructions. En plus, des travaux de rénovation de la résidence avait été entrepris il y a tout juste un an.


On contacte donc l'agent immobilier de la propriétaire par message Whatsapp. Heureusement d'ailleurs car je ne suis pas certain que j'aurais tout compris avec son accent singlish si ces échanges s'étaient faits de vive voix. Nous lui faisons part de notre souhait de renouveler le contrat de location mais en négociant une baisse du loyer de quelques centaines de dollars. Et à notre grande surprise, cela été accepté sans négociation si ce n'est une extension de contrat d'un an supplémentaire seulement !

A mon avis, la propriétaire espère que la baisse inexorable des loyers va s'arrêter. L'agent nous a dit qu'elle voudrait peut-être vendre éventuellement l'appartement d'ici un an deux mais les perspectives de revente à court et moyen terme ne sont pas très favorables aux propriétaires actuellement. Ou alors elle voudrait ré-augmenter le loyer l'an prochain si le marché repart à la hausse... En tout cas, sans être un as de la négociation, nous avons réussi à baisser le loyer à 2800 alors qu'en 2013 le même appartement se louait assez facilement à plus de 4000 dollars!


Pour la peine, j'ai entrepris de repeindre les murs qui commençaient à avoir un peu trop vécu. Cela m'aura couté à peine 70 dollars en pots de peinture et matériel mais surtout de l'huile de coude et un peu de mon temps. Bon, je ne suis pas très courageux, je ne peins qu'un ou deux murs par samedi... Il faut juste espérer qu'on ne déménagera pas dans un an. A suivre donc...

Commentaires