Accéder au contenu principal

La télé à Singapour

Bien qu'ayant pris un bouquet de chaines de télévision lors de notre installation en septembre dernier, nous ne regardons que très peu la télé. Et pourtant, c'est souvent le moyen le plus facile pour apprendre la langue du pays ou pour découvrir ses bizarreries spécificités. C'est aussi comme ça que nous avions fait des progrès phénoménaux dans la langue de Shakespeare à Nola et que nous sommes maintenant capables de regarder des séries en V.O. non sous titrée, au point d'être accros à toutes les séries du style Boardwalk Empire, House of Cards ou Game of Thrones (fraichement téléchargés achetés légalement sur Itunes). Certes en Norvège, les progrès en nynorsk en regardant les infos de la NRK ont été moins fulgurants...

Mais à Singapour, les principaux fournisseurs de contenus/ d'accès Internet/ opérateurs téléphoniques, comme Singtel ou Starhub, proposent des bouquets de chaines TV communautaires. On peut ainsi choisir dans son abonnement des packages de chaines en langue malaise, tamoule ou en mandarin.


Et comme l'anglais est la langue qui permet à tout le monde ici de se comprendre et qu'il y a une forte communauté d'expatriés occidentaux, on retrouve aussi beaucoup de chaines américaines ou internationales pour que chacun s'y retrouve.


On peut même avoir TV5Monde mais personnellement je trouve son intérêt très limité vu la qualité de sa programmation et surtout on peut revoir l'essentiel de l'actualité sur les modules replay des chaines d'infos françaises en ligne.

Même si on aurait tendance à plus regarder Comedy Central sur laquelle on peut retrouver les derniers épisodes de Saturday Night Live, il y a une chaine locale en particulier que nous nous efforçons de regarder. Il s'agit de la chaine Channel 5 sur laquelle on peut retrouver des infos locales. 


Ca permet entre autre de s'habituer au singlish, cet anglais de Singapour teinté d'accent chinois qui nous a paru si difficile à comprendre à notre arrivée. Autant les journalistes sont faciles à comprendre avec leur accent dignes de la BBC, autant nous sommes bien contents d'avoir les JT toujours sous-titrés quand ils interviewent un Singapourien lambda pour un micro-trottoir ! 

Bien sûr, nous ne sommes pas dupes de la partialité des infos données puisque la chaine appartient à MediaCorp un conglomérat spécialisé dans les médias qui est entièrement détenu par Temasek Holdings, le fond souverain du gouvernement de Singapour.

Au milieu des nombreuses séries américaines, des films des box-office  hollywoodiens etdes talkshows américains d'Oprah Winfrey ou d'Ellen DeGeneres (qui au passage est originaire de Metairie...) , on trouve aussi des clones singapouriens de Plus belle la vie ou de Julie Lescaut avec les mêmes jeux d'acteurs minables et les mêmes intrigues à rebondissements abracadabrantesques.


Et puis, comme la France, Singapour est un pays où l'on aime bien manger. Il y avait donc l'audience potentielle pour des émissions de télé-réalité gastronomique du type Top chef. Ici, la dernière en date s'appelle Wok Stars car il faut bien faire à la sauce locale.


Le principe est le même, à savoir 16 concurrents qui sont en compétition les uns contre les autres pour cuisiner les plats typiques de Singapour dans le but de gagner 30 000$ et un an de loyer gratuit pour monter leur propre stand de food-court.

La mondialisation fonctionne à plein régime mais on y a ajouté un peu de sauce locale tout de même...

Commentaires

  1. Intéressant comme tout ces différents articles. Merci de nous faire partager ton expérience actuelle, je me régale.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire