Accéder au contenu principal

Le coût d'une voiture à Singapour

On dit souvent qu'à Singapour le coût de la vie est élevé. Même si on peut encore se nourrir pour à peine quelques dollars dans les food courts (cf cet article de Rue89), il y a deux postes du budget qui dépassent tout ce que l'on peut connaître ailleurs : le logement et la voiture.

Ainsi pour le logement, payer comme nous 3400$ soit plus de 2000 euros de loyer pour un 3 pièces n'est pas rare, et encore nous sommes plutôt dans la fourchette basse (pour un condo) car nous avons préféré avoir une petite surface mais récente et placée proche du métro. N'en déplaise aux amis et famille qui viendront nous voir, il faudra se serrer un peu !

Mais l'autre gros point noir, c'est la voiture ! Avant d'avoir une voiture ici, il faut posséder le COE (Certificate of Entitlement). C'est une licence associée à chaque véhicule pendant une période de 10 ans. Le nombre de licences distribuées est volontairement restreint par un quota qui est calculé selon une formule magique prenant en compte le nombre total de véhicules sur l'île, le nombre estimé de voitures dont la licence aura expiré et le nombre de licences non alloués.


Contrairement à ses voisins, le gouvernement singapourien a mis en place au début des années 90 ce système de quotas pour limiter le nombre de véhicules circulant sur l'île au vue de sa petite superficie. Par conséquent, Singapour est une des métropoles d'Asie dont l'air est le moins pollué (hors période de Haze !)



Mais comme ces licences se vendent aux enchères et que chaque mois il n'y a qu'un nombre limité de licences disponibles, ce COE peut vous coûter, selon le modèle de cylindrée de votre véhicule, jusqu'à plus de 80 000$ ! Soit près de 50 000 € pour s'enregistrer et posséder un bout de papier vous autorisant à conduire votre voiture pendant seulement 10 ans ! Période à l'issue de laquelle, il faudra soit racheter une extension supplémentaire pour 5 ou 10 ans, soit détruire ou exporter son véhicule ou encore repayer pour un nouveau COE !

Et c'est sans compter les prix des voitures elles-mêmes qui sont parmi les plus chères aux mondes...



Presque 130 000$ (soit 78 000€) pour une Peugeot 208, neuve certes mais quand même ! Je ne sais même pas quel type de voiture on peut avoir pour ce prix-là en France, mais certainement beaucoup mieux que l'entrée de gamme de Peugeot.

Et globalement, quand on regarde dans les rues de Singapour, on ne retrouve que peu de modèles de voitures plus anciens que les années 2000 et encore plus rarement de vieux tacots !


Et comme au pays des émirs aux yeux bleux (la Norvège pour ceux qui n'auraient pas compris), les Porsches CayenneFerrari et autres Porsche sont légion. Normal, quand Singapour avec ses 5 millions d’habitants détient le plus grand pourcentage de millionnaires avec 17,2 % des ménages.

Posséder une voiture à Singapour c'est plus qu'un signe extérieur de richesse, c'est un luxe !

Alors, nous du coup, on prend le bus et le métro et on a acheté un vélo électrique...

Commentaires

  1. Merci pour le partage ! on voyage un peu aussi à travers vos posts ! bisous à vous 3

    les Villierains

    RépondreSupprimer
  2. Bien bien bien... je pensais que les voitures étaient hors de prix en Polynésie Française, mais c'est loin d'être le cas !! En tout cas c'est super d'apprendre ce genre de choses, continuez à nous faire voyager

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En même temps, Singapour est presque 10 fois plus petit en superficie que le département du Cantal ou de la Haute-Loire, donc l'utilité d'une voiture est toute relative... Moi je frime avec mon vélo et mes mollets musclés ! ;)

      Supprimer
  3. Va faire du vélo à Singapour avec la chaleur qu'il y fait... Je te souhaite bien du plaisir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est clair que le vélo à midi en plein soleil... bof ! Mais le soir après 18-19h, ça va. Sinon, certains ont opté pour le vélo électrique.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire