Accéder au contenu principal

Arrivée dans la Cité-Etat

Nous voilà bien arrivés à Singapour en temps et en heure. Comme dirait Dupont avec un T, je dirais même plus avec 5 minutes d'avance sur l'horaire prévu. A la descente de l'avion dans le sas, on sent déjà la chaleur et la moiteur qui contrastent avec les 13h de clim de l'avion !



Cependant, après 2 ans de Guyane, il nous semble que cette sensation de moiteur est moins forte que ce qu'on aurait pu espérer avec 90% d'humidité.

Nous passons alors par la case immigration et remarquons déjà l'importance de tout traduire en 4 langues (malais, mandarin, tamoul et anglais).


Avant de récupérer nos bagages dont un est d'ailleurs déjà abimé au niveau de la fermeture après à peine un seul voyage. Bravo Delsey ! On va voir si leur garantie internationale de 2 ans fonctionne vraiment...

Sur les conseils et l'aide précieuse de L. (notre nouvel ami malgache de Toulouse rencontré au hasard des réseaux sociaux de Singap), nous prenons un maxicab déjà réservé qui sera capable de porter tout notre attirail jusqu'à notre hôtel situé dans le quartier de Little India. Il n'est que 17h à Singapour mais encore 11h pour nous fraichement débarqués en Asie, mais malgré la fatigue due au manque de sommeil dans l'avion, nous décidons d'arpenter les rues de Singapour et notamment le quartier qui nous intéresse avant les visites d'appartement de demain. Nous en profitons pour découvrir le métro et sa propreté légendaire ainsi que le système EZ-Link qui ressemble étrangement à la carte Pastel de Tisséo bien connue des toulousains.

Nous remarquons d'emblée que la population est très diverse et suit toute la palette de couleur qui constitue le peuple singapourien : indiens/pakistanais, chinois,  malayo/indonésiens, blancs, ..., etc. Et en regardant autour de nous, tout ce beau monde ou en tout cas 80% de ceux qui nous entouraient avaient une préoccupation unique dans le métro : rester scotché à son smartphone !


On a fini la soirée par une première découverte : le food-court, le genre de resto bon marché très prisé des locaux pour manger rapidement au coin de sa rue. Résultat : Miss Z et Mrs S. auront partagé des dim sum et un fried rice/beef succulents alors que de mon côté j'ai englouti le fameux Chicken Rice  dont je vous reparlerai ainsi qu'un excellent sambal fried rice indonésien bien épicé comme il le faut ! Il ne reste plus qu'à digérer tout ça et reprendre des forces pour les visites de demain...

Commentaires

  1. Heureux que tout se soit bien passé! Merci pour toutes ces informations, vous avez du mérite après un tel périple!
    Bonne chance pour l'appartement jeudi.
    Bisous
    Mamie J et Papi L

    RépondreSupprimer
  2. Du riz pour pas changer, et à la cuillère s'il vous plaît !!!! Vous êtes à Madagascar en fait non ?!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire