Ads Top

Avoir un lapin à Singapour



Depuis plusieurs mois, Miss Z nous réclamait un animal de compagnie. Certainement, à cause de grâce à coach Jérôme du volley qui emmenait son magnifique golden retriever tous les dimanches à l’entraînement de West Coast Park. Au point, que son chiot Kaïfi (qui veut dire Viens ici ! en wolof) faisait craquer tous les gosses et était un peu devenu la mascotte du club.

 

Mais pour nous, un chien vraiment ? Dans un appartement ? Impossible ! Alors, quelques mois plus tard, Miss Z revient à la charge : un chat ? Car bien sûr toutes ses copines en ont un. Niet catégorique de notre part car je suis allergique aux poils de chat. En réalité, c'est plutôt la salive qu'ils mettent sur leur poils qui me fait éternuer et m'irrite les yeux. Et de mémoire, en ayant eu un petit, je ne me souviens que d'une chose : un chat, ça abîme tout sur son passage !

 

Un lapin, alors ? Mouais, on verra... ou comment noyer le poisson. Mais notre fille sait être insistante. Alors, on a d'abord commencé à se renseigner en faisant nos petites recherches et à regarder des dizaines de vidéos :

  • Comment avoir un lapin en appartement ?
  • Comment s'occuper d'un lapin ?
  • Comment tout sécuriser avec un lapin ?
  • Faut-il garder un lapin en cage ?
  • Peut-on avoir un lapin et toujours aimer manger de la terrine de lapin ?  Gni...gni..gni... 😈

 

Bref, ce ne sont pas les vidéos Youtube de possesseurs de lapins qui manquent. Ensuite, on a posé de nombreuses questions d'ordre pratique à une collègue propriétaire d'un petit lapin. D'ailleurs, un grand merci Caroline pour toutes les infos et réponses précieuses que tu nous as apportées.


 

Et petit à petit, l'idée a fait son petit bonhomme de chemin dans nos têtes. Il fallait maintenant savoir où trouver le parfait petit Bugs Bunny. On a commencé par se renseigner auprès de la SPCA (Society for the Prevention of Cruelty to Animals) en gros la SPA locale. Aucun lapin abandonné ou récupéré depuis plusieurs semaines !

 

Bon gré mal gré, on se tourne alors vers les animaleries. Mais, bien qu'il y en ait un peu partout, difficile de trouver ceux qui vendent des lapins. Heureusement, Mrs S trouve sur le site Pet Lovers Centre une base de donnée mise à jour en temps réel des magasins du groupe qui référence les ventes par race de lapin. Ce site indique également la localisation du mall sur l’île.

 


Après plusieurs semaines d'attente, car il n'y a généralement qu'un lapin en vente par semaine ici ou là, nous faisons enfin l’acquisition de Gribouille !

 

C'est un lapin bélier (ou Holland Lop) de moins de 2 mois, de couleur Blue Vienna. Moi je trouve qu'exceptés sa truffe et ses petites pattes blanches, sa couleur se rapproche plus du gris de Poupoundje, mais bon...

Pour les ignares en race de lapins comme moi, Wikipedia dit ceci :

Le lapin bélier, ou lope, est une variété de lapin domestique, se distinguant principalement des autres par ses oreilles tombantes. Sa fourrure est soyeuse et assez dense, ce qui donne souvent à l'animal une apparence de peluche trapue. Leur poids pouvant aller d'1 kg à +/-8 kg pour les plus gros (bélier français). Toutes les sortes de béliers sont connues pour leur caractère doux, se laissant facilement porter et cajoler. Ils sont parfois surnommés « lapins-peluches ».
 
Bien évidemment, Miss Z est ravie et a promis de s'en occuper et pas seulement pendant les vacances ou le week-end ! Elle a déjà commencé à faire un assemblage de différents cartons avec des tunnels pour amuser son lapin. On lui a fait signer un contrat... Déformation professionnelle ?

 
 
Avant d'accepter ce nouveau co-locataire parmi nous, l'une des problématiques était : Où allons-nous le loger ? Nous avons opté pour la partie de l'appartement réservée à la maid / helper / nounou (entourer la réponse politiquement correcte qui vous va bien) qui nous sert de remise puisque nous n'avons pas de domestique à domicile. Pour l'instant, ça se limite à la partie toilettes et nous le laisserons errer petit à petit aussi dans la cuisine et le salon lorsque la petite bestiole sera propre et saura retrouver sa litière toute seule pour faire ses petites crottes. Mais il faudra certainement faire quelques aménagement comme par exemple protéger les câbles électriques de manière à ce qu'il ne finisse pas en lapin grillé !

 
Et quand, il elle (car Gribouille est une femelle qu'il faudra rapidement stériliser) se sera accoutumée à l'appartement, nous pourrons la laisser gambader sur notre terrasse mais sous surveillance de Miss Z !



 

Du coup du lapin, ça nous fait tout bizarre de passer de trois (la famille ZeST) à 3½ mais en quelques heures on observe déjà l'effet zénitude d'avoir un lapin en permanence avec nous. Il parait que des études scientifiques ont montré que posséder des animaux de compagnie demandant une attention constante pouvaient avoir de nombreux effets bénéfiques sur un enfant ou un adulte. 

 

Et comme ces petites bêtes ont une espérance de vie d'une dizaine d'années, vous risquez de recevoir à tous premiers de l'an pendant un petit moment la même blague débile : Lapinou year !

 

 Sur ce, je vous laisse car on a des crottes de lapin à ramasser...

Aucun commentaire:

Fourni par Blogger.