Ads Top

Le jour où j'ai vu Flea en concert


Il y a deux ans, j'avais eu des places gratuites pour être aux premières loges du Grand Prix de Formule 1 de Singapour. C'était grâce à Laurent un coéquipier de foot du dimanche avec les International Old Stars. N'étant pas un grand fan de sport automobile, je n'avais pas spécialement l'intention d'y aller à nouveau.

C'était sans compter sur un message reçu sur le groupe Whatsapp de mon groupe de musique. En effet, c'était il y a quelques mois alors que nous étions en vacances au fin fond de l'Australie dans les alentours de Perth, je reçois un message du guitariste du groupe qui nous annonce que l'un de mes groupes préférés, les Red Hot Chili Pepper passera à Singapour. Effectivement, le célèbre groupe californien fera un concert le dimanche soir, juste après la course du Grand Prix de Singapour.

Ni une, ni deux, dès que l'on a quitté le bush australien et que l'on a accès à une connexion Internet digne de ce nom, je me précipite pour acheter les fameux sésames qui me reviendront à 200$ (environ 120€).


Finalement, ce n'est pas excessif quand on compte que l'on a accès à la course automobile en mode walkabout (sans place assise attitrée mais on circule à pied dans toute la zone 4) et on peut assister à un voire plusieurs concerts dans la même journée.

Il y avait par exemple en fin d'après-midi, un peu avant la course, du côté d'Esplanade, le concert de Toots and the Maytals.


Vous ne les connaissez pas ?

Et pourtant :
Le groupe de musique Toots and the Maytals, initialement appelé The Maytals, est l'un des groupes vocaux de ska, rocksteady et de reggae les plus connus. The Maytals s’est formé au début des années 1960 et a été une figure importante dans la popularisation de la musique reggae.
Source : Wikipedia


Toujours rien même avec la chanson Monkey man reprise plus tard par Amy Winehouse ?


Et tout ça dans un cadre de toute beauté !

C'est pas tout ça mais il est déjà 20h et la course de Formule 1 ne va pas tarder à commencer. Il est temps de chercher un bon spot pour voir passer les bolides à plus de 300 km/h.

Peut-être derrière cette grille ? Ouais c'est pas mal mais il doit y avoir mieux...


Ah ben là, c'est mieux juste avant le virage et sans grillage en plus !

45 tours de pistes plus tard, je me dirige enfin vers le grand parc devant la National Gallery où se passe le concert tant attendu. Je quitte la course un peu avant la fin pour essayer de dégoter une place pas trop loin. Peine perdue, les plus grands fans n'ont même pas daigné regarder la course et se sont précipités dans la fosse trois heures avant le concert ! Je me contenterai donc d'une vue assez lointaine de Flea, l'un de mes bassistes préférés.


Mais quand le premier riff reconnaissable entre mille du célèbre morceau Can't stop commence à être joué, la foule est en transe ! 


Mission accomplie : j'aurais vu Flea slapper sur sa basse en concert. Bon d'accord, on encore du boulot avec mon groupe les Salt'n Bank pour en arriver à ce niveau-là. Mais on s'accroche et bientôt on pourra changer de nom et s'appeler les Red Dot Chelous Pépères !

A bon entendeur.

Aucun commentaire:

Fourni par Blogger.