Ads Top

Faire un compost sur sa terrasse !

Depuis que nous habitons dans un appartement avec une très belle et grande terrasse, nous avons acheté ou récupéré de nombreuses plantes dont Mrs S. adore s'occuper le soir en rentrant du travail ou le week-end. Nous ne sommes pas des spécialistes de jardinage, mais d'expérience nous avons bien remarqué que malgré les pluies tropicales et le soleil en abondance à Singapour, il est généralement nécessaire de rajouter de l'engrais dans les pots de plantes que l'on cultive pour leur apporter des compléments d'éléments nutritifs et leur assurer une bonne croissance. 

Et plutôt que d'acheter de l'engrais, nous préférons le faire nous-même en fabriquant notre propre compost à partir de nos déchets alimentaires quotidiens.

En se renseignant un peu sur les différentes type de composts possibles mais aussi grâce aux conseils avisés de mon blogo-pote Manu de Bogotà, grand spécialiste du compostage, on a décidé de créer notre propre lombricomposteur.

- Hein ?!? Un lombriquoi ?  Mais c'est quoi ça ?

Le lombricompostage ou vermicompostage est une technique de compostage basée sur l'élevage de vers décomposeurs de matière. Les vers se nourrissent de matière organique et produisent deux sortes de compost : liquide et pâteux. La superposition de plusieurs bacs alvéolés, trois environ, permet la récupération du compost solide dans un dernier bac en bas de la structure. Le compost liquide se récupère sur l'avant-dernier bac et doit être mis dans un bidon pour finir sa maturation. Il peut être utilisé comme fertilisant liquide. Une fois les déchets transformés, les vers passent à l'étage supérieur pour transformer les nouveaux déchets.
En cherchant sur Internet, on a vite constaté que des lombricomposteurs existent dans le commerce mais à  un prix très élevé si on considère que cela n'est qu'un simple bac à poubelles à peine plus sophistiqué !



A ce prix, autant le fabriquer soi-même ! J'ai donc trouvé plein de vidéos sur Youtube qui expliquent comment un bricoleur du dimanche peut faire ça tout seul avec trois francs, six sous et un peu d'huile de coude ! 


Je mets donc en application ce que j'ai trouvé dans les différents tutoriel vidéo (comme dans celle ci-dessus) et je commence par acheter trois bacs à moins de 8 dollars chacun.


Voici donc mes recherches résumées :

Comment réaliser votre lonbricomposteur maison en 5 étapes ?


1. Récipient

Tout ce dont vous avez besoin est d'un contenant pour que les vers y vivent avec beaucoup de trous d'air sur le fond et les côtés. Un bac en plastique peu profond fonctionne très bien comme récipient de lombricompostage. Nous avons fait plein de petits trous avec une perceuse sur le couvercle mais aussi tout autour du bac pour laisser respirer tout en essayant de garder un taux d'humidité optimal.


La première erreur que j'ai commise est d'avoir choisi des bacs trop translucides. Et les vers n'aiment pas la lumière. J'ai donc dû régler ce premier problème en le recouvrant d'une serviette de bain assez sombre...

Voilà donc la fameuse boite noire !

2. Litière

Déchiqueter quelques journaux - ils doivent remplir le bac de quelques centimètres à peine, en fonction des dimensions de votre bac. Ici, nous avons utilisé un broyeur à papier de bureau. Cette litière doit être immergée dans l'eau et trempée jusqu'à saturation, puis essorée comme une éponge et mis dans le bac. Les vers vont immédiatement commencer à manger la litière.


3. Ajouter les vers

Ajouter une boite de vers dans le bac contenant les restes de nourriture que vous prévoyez de produire. Il suffit de les poser et ils vont commencer à se tortiller pour descendre dans la litière. Je vous avoue que je n'étais pas un grand fan de ces petites bestioles au départ et finalement après quelques semaines à les observer, on se surprend à presque les apprécier comme n'importe quel animal domestique de compagnie tel un poisson rouge ou un hamster.


Pour avoir des infos sur les vers à utiliser (ici ce sont des Blue Worms from Malaysia), la quantité nécessaire et où s'en procurer facilement, nous avons découvert l'existence d'un groupe Facebook de Singapouriens passionnés de compostage : VermicompostSG. On a pu poser toutes les questions qui nous passaient par la tête et une animalerie près du LFS est revenue dans les discussions :


PetMart Pte Ltd
151 Serangoon North Ave 2, #01-79 HDB Serangoon North, Singapore 550151

Et nous avons rencontré le patron du magasin passionné et adepte de compostage depuis plus de trente ans. Il nous a expliqué pendant plus d'un quart d'heure comment nous devions nous y prendre pour éviter de faire mourir les petites bébètes au bout d'une semaine. 

4. Trouver de la nourriture pour vers

Alimenter les vers des fruits et des restes de légumes, feuilles, paille, coquilles d'œufs broyées, et du marc de café. Ca tombe bien Mrs S. boit trois litres de café filtre par jour. Évitez juste les produits d'origine animale, les pelures d'oignon, et les agrumes.


5. Préparer la nourriture de vos vers de terre

Mais avant de commencer à les nourrir, hachez leur nourriture en petites portions. Plus les morceaux sont petits, plus il sera facile pour eux de les briser. Vos vers utilisent un gésier pour ce faire, tout comme un poulet, c'est pourquoi il est essentiel que vous les nourrissez de matériaux granuleux tels que les grains de café et les coquilles d'œufs avec modération.


Et voilà le résultat environ six semaines plus tard :

Un joli bac que l'on alimente quotidiennement et qu'on humidifie régulièrement tel une plante verte !



Une fois que notre lombricomposteur aura atteint son rythme de croisière, on espère pouvoir récolter le précieux engrais naturel environ tous les 3 à 4 mois. On est encore loin de l'objectif Famille Zéro Déchet mais on essaye d'alléger le poids de nos poubelles dont le contenu qui n'est pas recyclé se dirige directement vers Pulau Semakau, cette île artificielle au large de Singapour qui est remplie de déchets dont je vous parlerais peut-être prochainement dans un autre article.

Sur ce, je retourne nourrir mes vers !


1 commentaire:

Fourni par Blogger.