Ads Top

Sur la route de Margaret River


Avant de poursuivre notre périple et de descendre un peu plus vers le sud, nous faisons un petit tour par Rottnest Island, une toute petîte île de 17 km2 au large de Fremantle. Nous prenons le ferry et comptons y passer la journée pour y faire du vélo et pique-niquer.

Juste après avoir débarqué du ferry, nous louons des vélos pour la journée pensant faire la trentaine de kilomètres pour faire le tour de l'île.

Seulement, il fait très chaud : jusqu'à 36° ce jour-là !

Et puis, on ne le croirait pas comme ça mais c'est sacrément valonné ! Miss Z. a du mal dans les montées et nous le fait savoir...


Un peu comme à l'île d'Yeu, il n'y a que des vélos et quasiment aucune voiture. Et de drôles de panneaux qu'on essaye toujours de comprendre... 


Il faut donc faire de nombreuses pauses, comme ici devant les nombreux kokkas qui peuplent l'île.
L'île doit d'ailleurs son nom à un marin hollandais qui avait décrit ce marsupial local comme un gros rat, Rottnest signifiant justement "nid à rats" en néerlandais.

 On s'arrête aussi devant ces marais salants naturels qui craquent sous les pieds.


Les plages et nombreuses criques de l'île sont justes magnifiques !

Et elles sont encore plus belles vues depuis un drône.


Le lendemain, nous prenons la route en direction de Busselton,

une petite commune à deux heures et demie de route au sud de Perth,

où se trouve une immense jetée, la deuxième plus longue au monde. 

Elle fait presque deux kilomètres de long, 1841 mètres exactement !

A partir de 1865, cette jetée servait à acheminer par voie ferrée le bois des fôrets voisines dans les bateaux qui ne pouvaient accoster à cause des eaux trop peu profondes.


Depuis le banc du bout de la jetée, on réfléchit à notre prochaine grand voyage dont la destination est indiquée sur un de ces panneaux, mais chut !


Le lendemain, nous poursuivons notre descente vers le sud et ses plages désertes.

Cette fois-ci, on décide de faire un petite randonnée du coté de Cape Naturaliste

Les plus courageux font le trek de cap à cap en parcourant les 135 kilomètres en longeant la côte sur plusieurs jours. 

On se contentera d'une balade de quelques heures et d'un pique-nique.

On ne croise pas beaucoup de randonneurs. Il faut dire que c'est la fin de l'été ici.

Tout le long de la côte, les plages désertes se succèdent.

Le sable est fin, l'eau est turquoise,

et nous ne sommes pas dérangés par la foule. Seul ombre au tableau, l'eau est un peu fraîche à notre goût, à peine 20° !

Par endroits, la mer est tellement forte qu'on se croirait en Bretagne !

Et certaines se font surprendre...

Mais la région de Margaret River est aussi réputée pour ses vins. Bien que la région ne produise que 3% des vins australiens, elle compte pour plus de la moitié des meilleurs crus d’Australie. On s'arrête alors dans quelques domaines qui se trouvent sur la célèbre Caves Road. A un moment, on a presque cru qu'il y aurait pu avoir des élevages de canards... pour faire du fois gras. Mais on n'est pas dans le Gers tout de même !

Le top de la technologie : cave climatisée, contrôles de la température et de l'hygrométrie !

On visite la plus ancienne cave : Vasse Felix fondée en... 1967 !

Puis, on s'arrête déguster deux verres de rouge et un bon fromage de chèvre cendré dans cette autre cave. Tout était bon et le cadre buccolique mais l'addition fut... salée !

Et en bons français, nous avions acheté notre pain de campagne dans LA boulangerie tendance de Margaret River

On fait aussi le tour des galeries d'art du coin, dont une nous faire croire qu'elle est tenue par des réunionnais... mais en fait, non !

 Il est temps de reprendre la route. C'est tout pour aujourd'hui. La suite et fin de nos aventures dans quelques jours...

Aucun commentaire:

Fourni par Blogger.