Ads Top

The projector : cinéma alternatif à Singapour


A chaque fois que notre fille est invitée à un sleepover  pour passer une soirée chez une copine, nous profitons de ces rares soirées seuls (nous n'avons pas de maid...) pour aller se faire un ciné en amoureux. Nous avons bien sûr le choix des salles de cinémas tels que les nombreux Shaw Theater (équivalents des grands Méga-CGR et Gaumont-Multiplexe en France) que l'on trouve notamment à Nex près de chez nous et dans tous les grands malls de la ville.  Ce sont essentiellement les films du box office américain qui y sont diffusés même si récemment nous avons pu y voir le film français à succès de l'année : Le grand bain.

Mais nous préférons plutôt réserver notre soirée en allant au Projector, une salle de cinéma un peu plus atypique pour Singapour que l'on pourrait comparer davantage pour sa sélection de films à l'Utopia de Toulouse ou au Parvis de Tarbes. 


Contrairement aux autres cinémas qui se trouvent dans tous des malls récents, The Projector se situe dans un vieux centre commercial  datant du milieu des années 70 : la Golden Mile Tower sur Beach road à 5 minutes à pied de l'arrêt de métro Nicoll Highway.



Il se trouve au cinquième étage et on y arrive sans même rentrer dans le vieux centre commercial par l'ascenseur extérieur qui donne directement sur la rue !



Dès la sortie de l'ascenseur, on arrive devant l'Intermission Bar et on est tout de suite surpris par l'atmosphère cosy qui y règne. Les gens y prenent un verre de vin rouge ou une bière avec une part de quiche organic dans une ambiance détendue en attendant le début de la séance.


Et puis un peu comme dans les salles de cinéma d'art et d'essai en France, les films qui sont projetés vont des grands classiques comme La liste de Schindler ou La vita è bella jusqu'aux films indépendants géorgiens ou cambodgiens sous-titrés en chinois !


Et ce soir-là, il y avait même une projection d'un film indépendant The Adventures of Priscilla, Queen of the Desert ... avec des drag-queens. Tout simplement impensable dans un cinéma grand public ailleurs à Singapour !


Une simple recherche sur Google du mot clé #cinelanjiao vous permettra de comprendre de quoi il retourne...


Et il faut croire qu'il y avait des spectateurs intéressés...


Certains étaient même déguisés habillés carrément en drag-queen ! 


Et dans les couloirs, la déco est toujours aussi surprenante,


avec des fresques murales dignes des dessinateurs de Fluide Glacial !


Il y a aussi des affiches et posters de films grands classiques,


ou re-designé par des artistes !


C'est toujours de surprenant de voir ça dans la très puritaine Singapour...


Parfois, on se demande aussi s'il s'agit d'une oeuvre d'art ou de la simple vente de T-shirts à l'effigie d'un film comme Mars Attacks !


Et même l'accès aux toilettes est atypique...


Les salles font parfois un peu vieillottes et dans certaines, il y a même des sofas dans lesquels on peut se vautrer en ayant pensé à apporter au préalable sa bouteille de vin et verres que l'on a commandés au bar juste avant d'entrer.


Même les messages avant la présentation du films sont différents de ce que l'on a l'habitude de voir...


Bref, vous l'aurez compris The Projector est un endroit atypique à Singapour que l'on vous recommande vivement pour passer un bon moment.


Et pour la petite anecdote, nous sommes allés voir ce soir-là Green book, un film qui se passe dans les années 60 qui raconte comment un vigile italo-américain nommé Tony Lip est engagé comme chauffeur pour le Dr. Don Shirley, un célèbre pianiste noir de jazz parti en tournée dans le sud conservateur des Etats-Unis.


Au passage, Viggo Mortensen et Mahershala Ali jouent remarquablement bien dans ce film.


Il nous reste plus qu'à patienter quelques semaines mois avant que Miss Z. soit de nouveau invitée chez une copine...

Aucun commentaire:

Fourni par Blogger.