Ads Top

Premier jour à la découverte de Hong-Kong !


Nous sommes déjà dans notre sixième année à Singapour, et pourtant nous n'avions jamais visité Hong Kong dont on avait en tête les images des films comme Police Story avec Jackie Chan ou In the mood for Love de Wong Kar Wai.

Peuplée par environ sept millions d’habitants, Hong Kong est l'une des deux régions administratives spéciales de la République populaire de Chine (la deuxième étant Macao dont nous vous parlerons dans un prochain article). Dotée d’une économie ultra-libérale (il n'y a pas de TVA par exemple !), elle est la ville la plus riche de Chine et un pôle financier et commercial d’envergure internationale et souvent considérée comme la jumelle de Singapour.

Côté historique, Hong Kong qui fût une colonie britannique à partir de 1842, a été rétrocédée à la Chine en 1997. Cependant, elle détient toujours entre autres sa propre monnaie (le dollar hongkongais), son propre système politique et son propre système légal. La Chine a promis qu’elle garderait une certaine autonomie jusqu’en 2047, soit pendant encore une trentaine d'années. Les deux langues officielles sont  le cantonnais et l'anglais comme le montrent tous les panneaux dans la ville.  Nous avons tout de même rencontré bien plus souvent qu'à Singapour des personnes ne parlant pas la langue de Shakespeare.

Les hôtels étant relativement onéreux, nous avons choisi cette fois-ci  de louer un micro petit appartement par le biais d'Airbnb du côté de Kennedy Town sur l'île principale de Hong Kong Island, à seulement quatre stations de métro de Central, le centre névralgique de la ville.

A peine arrivés, nous commencons notre visite de cette ville très vallonée en prenant l'escalator le plus long du monde : Mid-levels Escalator qui est en réalité constitué d'une multitude de petits escalators se succédant entre chaque rue du quartier de Central sur presque 800 mètres de long. D'après le livre Guiness des records, cela en fait le plus long escalator couvert en extérieur au monde ! 


Nous parcourons les rues très animées du quartier de Soho, situées au sud de Hollywood road,  dont justement le nom provient puisque SOHO est l'acronyme de SOuth of HOllywood road !


Petite parenthèse, je remarque aussi qu'en général les Hong-kongaises m'ont paru bien plus jolies que les Singapouriennes. Beaucoup plus grandes et avec des traits plus fins... Même constat de la part de Mrs S. qui a aperçu plus de beaux gars à Hong Kong en quelques jours qu'à Singapour en 5 ans ! Fin de la parenthèse... sic !

Ce qui est déroutant dans cette mégalopole, c'est que l'on passe de tours ultramodernes à des petits bouis-bouis au bordel organisé !

Et quand je dis "organisé"... Mais ça change de Singapour et c'est pas plus mal parfois.


Ainsi, on passe des grandes avenues commerçantes de type 5th Ave à New York, 



à des bâtiments de toutes les couleurs dont certains sont parfois un peu décrépis...


Et au détour d'une rue un peu sombre,


des graffitis et des messages pseudo politiques au mileu d'annonces pour cours particuliers collés à la sauvage !


Aucune uniformité dans les contructions,


des buildings de toutes tailles se succèdent.


Et au beau milieu d'une grande artère, un tas de bambous posés sur le trottoir...


Vous souvenez-vous de cette scène dans le fim Rush Hour 2Jackie Chan dit à son partenaire américain que le bambou c'est très solide ? A croire que c'est encore très utilisé pour tous les échaffaudages de Hong Kong !



On croise un touriste perdu qui cherche aussi sa route au milieu de cette jungle urbaine.



De notre côté, nous finissons par trouver au milieu des tours le Mo Man Temple.


Le temple Man Mo est un hommage pittoresque au dieu de la littérature (Man) et au dieu de la guerre (Mo), tous deux vénérés par les étudiants qui souhaitaient réussir leur examen afin d'obtenir des postes de fonctionnaires dans la Chine impériale.


Construit en 1847, ce temple est le plus grand temple de Man Mo de Hong Kong. La sérénité du lieu, le temps d'une pause sous les gigantesques spirales d'encens suspendues, apporte un contraste surprenant avec le rythme trépidant du quartier des finances avoisinant.



Pas très loin, sur Aberdeen Street, on a découvert PMQ qui est un peu la nouvelle adresse branchée de la ville. Cet ancien bâtiment administratif regoupe pas moins de 130 espaces de commerce, de studios de design ou d'ateliers de designers basés à Hong Kong. La variété de l’offre est impressionnante, chacune des petites boutiques présente des créations, des artistes et des concepts. Tout est vendu au détail, les designers sont souvent sur place, certains même y créent sur place. Vous vous doutez que Mrs S. y a passé un bon moment... à mon grand désespoir !


En fin d'après-midi, nous nous dirigons au pied du Victoria peak pour prendre le funiculaire qui nous mènera au plus haut point de l'île. Apparrement, à l'époque de la colonnie britanique c'était un quartier très prisé car c'est l'endroit où l'air était le plus frais.



Malgré la visibilité qui était moyenne ce jour-là (la faute à la pollution venue des villes voisines comme Shenzen, la plus grande ville-usine du monde), cela reste l'endroit favori des touristes pour sa vue sur la fameuse baie de Hong-Kong et ses gratte-ciels connus dans le monde entier.


Nous revenons à pied en prenant un petit chemin très agréable avec vue imprenable sur les buildings illumés. C'était aussi pour éviter de refaire la queue au funiculaire avec les trop nombreux touristes (dont nous faisons partie) venus faire un selfie au pic. Nous ne rencontrons pas beaucoup de motivés pour faire les 4 kilomètres à pied qui nous séparent du quartier Central.


Et de nuit comme de jour, le quartier est toujours aussi animé !


Fatigués de marcher après cette longue première journée, nous arrivons sur Des voeux road ( oui oui en français dans le texte !) une grande artère qui traverse une grande partie de Hong Kong Island et où passe le tramway. Il nous rappelle à notre doux souvenir des nos jeunes années à New Orleans ou un streetcar à peu près similaire parcourait Magazine Street ou Canal Street.


Et pour ne rien gâcher, cela ne coute presque rien : 2.60 HK$ soit à peine 0,30€ !


C'est tout pour aujourd'hui la suite du séjour dans un prochain article.

Aucun commentaire:

Fourni par Blogger.