Ads Top

Du côté de Kowloon !


Petit rappel de géographie pour les néophytes (comme moi), on distingue souvent Hong Kong en trois parties :


  • L’île de Hong Kong ou Hong Kong Island, dans le sud, qui a été la première région colonisée par les Anglais. C'est le cœur politique et économique de la région, mais elle couvre moins de 10 % du territoire. 
  • Kowloon est la zone qui fait face à l'île. En grande partie passée sous contrôle britannique en 1860, c'est aujourd'hui une zone densément peuplée, où le niveau de vie moyen est bien moins élevé que sur l'île. 
  • Les Nouveaux Territoires dont le terme désigne de manière générale les régions prises en bail par les Britanniques en 1898. En surface, ils couvrent près des neuf dixièmes de la région administrative. En population, ils dépassent la moitié depuis les années 2000.



Après notre longue marche de 17 kilomètres de la veille du côté de Central, (en tout cas c'est ce qu'indiquait le téléphone grâce aux coordonnées GPS), on veut cette fois aller découvrir une partie de la péninsule de Kowloon.


On sort du métro Sheung Wan juste à côté de Central, en empruntant les longues passerelles qui surplombent les grandes avenues du centre-ville, on aperçoit toujours les grattes-ciels du quartier des affaires. 

Et puis, on tombe sur une drôle de pratique. Il y a ce jour-là des dizaines de maids philippines (oui les mêmes qu'à Singapour) qui emballent des cartons remplis d'affaires de toutes sortes qu'elles expédient ensuite aux Philippines, je suppose pour leur famille.


On prend ensuite un bateau pour faire la traversée de Victoria HarbourEn réalité, il ne ressemble pas du tout à ça, c'est plutôt un ferry ce qu'il y a de plus classique.


Même si apparemment la coque du bateau a été construite en 1958 !


On arrive de l'autre côté sur le front de mer de Tsim Sha Tsui plus connue sous le nom de Promenade de Kowloon avec une vue imprenable sur la baie de Hong Kong. Malheureusement, la célèbre avenue des stars étaient en réfection. Je n'ai pas donc pas pu faire mon typique selfie d'asiatique devant la statue de Bruce Lee !


Beaucoup d'hôtels luxueux autour, comme celui-ci qui s'appelle le Peninsula Hotel.


Malgré notre accoutrement plutôt basket et sac à dos, on ose pénétrer dans le lobby qui nous rappelle un peu celui de l'Atlas à Singapour.

Et à quelques centaines de mètres, contraste saisissant ; on retrouve des bâtiments décrépis qui nous rappellent Yangon.


Notre premier arrêt est au Flower Market. Les marchands de fleurs grouillent, des fleurs exotiques, colorées et des bouquets à la pelle. La rue n’est pas grande mais elle est remplie de marchands et fleuristes. La réflexion que je me faisais c'est que beaucoup de hong-kongais achètaient des plantes et je me demandais où ils pouvaient mettre tout ça quand on habite dans un deux pièces de 35m². 

A peine un peu plus loin, on arrive au Bird Market. 


Ici, c'est un spectacle étonnant où des hommes plutôt d'âge mur observent pendant des heures leurs oiseaux en cage. Si nous utilisons généralement le terme d’oiseaux « d’ornement », les Chinois parlent d’oiseaux « pour le plaisir de voir ». Les ornithophiles disent être surtout intéressés par leurs chants et non par leurs couleurs.


Il parait que chaque oiseau a son chant, c’est le reflet de sa vitalité et de son caractère.


Mais c'est qu'il faut bien les nourrir ces beaux oiseaux qui chantent. Alors dans ce marché, on peut acheter un sac de plusieurs kilos de criquets ou autres vers très appétissants pour seulement 20 à 30 HKD soit à peine 3€ !


Un peu plus loin, j'ai trouvé le Gilbert Montagné local qui essayait de me vendre des tickets de loterie...


puis juste sous les ponts, en pleine circulation, un vendeur de cahouètes grillées et parfumées au diesel, prêtes à être consommées pour l'apéro du soir !


Autre particularité de ce quartier de Kowloon, appelé Mong Kok, il détient le record du monde de la plus forte densité de population, avec près de 130 000 habitants au kilomètre carré. Et ça se voit quand on marche dans les rues ! Je commence maintenant à mieux comprendre pourquoi les Chinois ont la réputation de toujours bousculer les gens dans les files d'attente. Peut-être est-ce normal quand on a grandi et vécu toute sa vie dans un endroit où l'espace vital est limité ?



On continue notre tournée des marchés avec le Ladies Market, un marché qui s'étend sur plusieurs centaines de mètres. 


où la plupart des stands sont tenus par des femmes. 


Il faut avouer qu'il y a surtout du faux et de la contrefaçon.



Mais il semblerait qu'on peut y dénicher la culotte pas chère...


avec comme un petit air de friperie dans les rues de Tana à Madagascar.



On arrive maintenant à Fish Market qu'on appelle aussi marché aux poissons rouges,


tant il y a de boutiques pour amateurs d'aquariums.


Mais on y vend toutes sortes d'animaux domestiques, du petit chat racé au lapin de décoration !


Enfin, un endroit qui m'intéresse un peu plus car on arrive à Sneaker street où toutes les grandes enseignes de chaussures de sport se succèdent avec des prix 20 à 30% moins chères qu'en France ou à Singapour.


Je me dis que je m'offrirais bien les toutes dernières Lebron ou KD....


mais finalement c'est Mrs S. qui fait sa superstar ! 

Et on a acheté aussi une paire de baskets en avance pour Miss Z. qui en aura besoin tellement ses pieds grandissent à vue d'oeil et qu'on va finir par l'appeler Berthe aux grands pieds !


En poursuivant, on voit des devantures à la déco bien kitsch


Mais ça n'empêche pas certains d'aller y faire 2H45 de queue juste pour manger du poulpe grillé !


On arrive maintenant à Jade Market, marché spécialisé dans les bijoux en pierre de jade dans le quartier Yau Ma Tei.


 Apparemment, il faut être prêt à négocier car les prix affichés peuvent avoir un très grand écart avec le prix réel. Une personne a acheté une statuette au prix de 700 HKD (environ 70€) alors que c'était affiché 2500 HKD !


Ben nous, on s'est contenté d'acheter à cette gentille dame des petits bracelets à 20-30 HKD. Mais comme on est quand même en Chine, impossible de communiquer avec elle autrement qu'avec les sourires et l'affichage digital de sa calculette qu'elle garde bien en main !


On poursuit vers le Night Market en ne remarquant même plus les stands d'objets décos de très bons goûts,


ou celui des stands de micros pour faire son propre karaoké à la maison ! 


Et en pleine rue, sans prévenir de drôles d'ustensiles même pas interdits aux -18 ans !


Quoique ça peut donner des idées de cadeaux de Noël...



Puis juste un peu avant 20h, nous arrivons enfin à notre point de départ du matin, à savoir le front de mer de Victoria Harbour où nous nous réjouissons de voir le spectacle son et lumière sur la skyline de Hong Kong ! 


Et pour bien finir la journée, une jonque centenaire parée de ses hautes voiles rouges sillonne le port juste devant nous avec les grattes ciels de Hong-Kong Island en arrière-plan.


La suite des aventures de la famille Popondra à Hong-Kong dans un prochain article.

1 commentaire:

  1. Bonjour, super post et merci pour le partage. Bravo aussi pour le partage sur insta, continuez!!!

    RépondreSupprimer

Fourni par Blogger.