Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du août, 2017

Sur les routes du sud de Madagascar

Voici la suite de nos aventures à Madagascar. Cette fois-ci, nous partons pour un long périple vers la plus grande ville du sud de Madagascar : Tuléar. Vu l'état des routes, il nous faudra plus de 3 jours à l'aller et au retour pour faire les plus de 1000 kilomètres qui nous séparent de la capitale.

Pendant plusieurs jours, nous allons observer une belle variété de paysages,
en étant assis au fond d'un minibus van pendant 8 heures par jour,  
à parcourir les routes sinueuses des hauts plateaux de l'Imerina,
ou les longues lignes droites du pays Antandroy.
Et puis parfois, nous faisons une petite pause pour visiter un atelier,
où un artisan nous a montré l'art de la marqueterie.
Sans oublier le passage par la boutique pour ramener des souvenirs !
On a aussi découvert dans le détail les étapes de fabrication du papier Antaimoro qui est réalisé à partir d'écorces de l'avoha, un arbre du sud de Madagascar. L'écorce est réduite en pâte avec de l'eau, éta…

Singapour depuis un drône !

Séjour à Ampefy

De retour à Singapour, il est temps de revenir sur nos cinq semaines passées sur l'Île Rouge. Une des raisons principales de notre séjour à Madagascar était de fêter les 90 ans de ma grand-mère maternelle. Mais c'était aussi l'occasion de faire découvrir à Miss Z. le pays d'origine de ses grand-parents. Nous avons donc passé les premiers jours à Madagascar à la capitale Tana. Mais, nous décidons de quitter rapidement le tumulte des embouteillages de la capitale malgache pour aller prendre l'air dans la région de Ampefy à une centaine de kilomètres d'Antananarivo.
Ampefy et la région du lac Itasy et ses sites touristiques, a toujours été une des destinations préférées des Tananariviens. C'est notamment pendant le week-end que les visiteurs affluent. 
Nous faisons alors comme les gens de la capitale et partons pour un long week-end.
Sur la route, on découvre les vendeurs de fruits, légumes, poissons et autres tsaky-tsaky en tout genre sur le bas côté de la ro…