Accéder au contenu principal

Bugis street : souvenirs et pacotilles à bas prix !

Complètement à l'opposé de la très bobo et branchée Haji Lane dont je vous avais parlé il y a quelques semaines, je vous propose aujourd'hui de découvrir en photos un endroit très populaire à Singapour pour les petits petits budgets : Bugis Street.

Situé entre les shophouses et des bâtiments modernes, juste à la sortie de métro Bugis

se trouve une sorte de grande halle couverte.

On peut y acheter des litchis, des mangoustans et autres kakis.

Toujours bondé, c'est un véritable labyrinthe sur 3 étages.

On y trouve de tout : aussi bien la tablette de chocolat Lindt à 2$ pièce,

que des bonbons à base de durian à l'odeur si particulière,

ou des chocolats souvenirs en forme de Merlion de Singapour ! 

Comme partout à Singapour, on peut aussi y manger

pour une poignée de dollars.

C'est surtout l'endroit idéal pour rapporter des souvenirs de Singapour à tout petit prix.

Vous trouverez des t-shirts I love SG et autres tote bag à 10$ les 4. 

Après ça reste du Made in China premier prix tout de même !

Il y a aussi des copies de maillots NBA ou de clubs de foot célèbres.

Quand aux montres vendues à 5$ l'unité, leur garantie ne doit pas dépasser 15 jours !

C'est un peu la caverne d'Ali-Baba pour les jeunes,

qui peuvent se faire poser des mèches de couleur, 

ou des rallonges de cils en plastiques pour ressembler aux stars de la K-Pop coréenne. 

Tout ça après avoir fait la pédicure-manucure à la chinoise.

Et apparemment, il faut savoir un peu négocier même si je ne vois pas trop comment encore descendre le prix du short ultra-court à la mode à 5$ !

Je suis sûr que Mamie N. et sa copine Fara de Limoges s'étaient régalées au petit jeu de dégoter l'article le moins cher et de discuter le prix avec la vendeuse chinoise qu'elles ne comprenaient pas à cause de son accent singlish. C'est tout l'art de la négociation.

Pour la petite anecdote, c'est la première fois depuis presque 10 ans que nous ne rentrons pas en France pour les vacances d'été. Nous revenons en vacances sur l'île rouge après y être allés la dernière fois en 1997... il y a 20 ans ! Et chose rare à Singapour, Bugis Street nous a donc fait une petite rappel de piqure sur l'art de marchander comme savait si bien le faire ma grand-mère quand j'étais petit...

Commentaires