Accéder au contenu principal

Il y a le feu au condo !

Cet après-midi, alors qu'avec un copain/voisin/collègue nous étions sur le point de finir notre partie de tennis du dimanche après-midi (dans l'espoir de retrouver un jour le niveau 15/5 pour éventuellement participer au tournoi estival de Vernet-les-bains), nous avons entendu une sirène assourdissante dans tout le condo.

Nous l'avions déjà entendu fonctionner sans raison en plein milieu de la nuit à deux ou trois reprises. A chaque fois, ce n'était que des fausses alertes ou alors un exercice pour voir si les résidents se réveilleraient en pleine nuit en cas d'incendie. Sauf que cette fois-ci, au bout de quelques minutes, le son assourdissant a été doublé d'une odeur de plastique brulé. En quittant rapidement le terrain de tennis du condo, nous apercevons autour de la piscine un attroupement de gens et en particulier près des vestiaires des dames alors qu'une fumée épaisse et noire sort par les fenêtres.


J'ai tout de suite pensé que c'était le sauna qui avait pris feu. Et oui, dans notre condo il y a un mini-sauna pour les femmes et un autre dans les vestiaires des hommes. D'ailleurs, je suis l'un des seuls avec un voisin/collègue écossais à l'utiliser. Cela me rappelle au doux souvenir des longues journées d'hiver où j'allais 2 à 3 fois par semaine à la piscine de Stavanger avec son sauna bondé et fréquenté par des norvégiens en tenue d'Adam (un autre choc culturel !).

Apparemment, ce n'était pas le sauna qui brûlait mais seulement le sèche-mains qui fonctionnait depuis le matin et qui a fini par prendre feu ! Et c'est Miss Z. et ses copines du condo qui jouaient dans les parages qui ont vu les premières flammes.


Des adultes à proximité ont fini par prévenir les gardes de sécurité. Qui ça ? Vous savez bien, ces gens (souvent de vieux Indiens payés une misère... 800 dollars par mois pour 7 jours de vacances par an !) qui sont enfermés dans ces petites cabines devant les condos et qui surveillent 24 heures sur 24 les allées et venues de chacun. Car Singapour est très sûr mais on ne sait jamais... Et comme les food-courts, ils sont notés A, B ou C selon leur efficacité et la qualité de leur surveillance (je suppose). Les précédents gardes (que nous avons connus à notre arrivée dans le condo il y a un an) étaient notés C et on les voyait souvent endormis... Actuellement, leur note est B mais ils ont tout de même mis 15 bonnes minutes à réagir ! Qu'est-ce que ce sera quand ils auront A ?


Puis finalement, toute une brochette de pompiers a fini par arriver avec tout leur attirail, combinaison et masque à gaz !


Toutes les maisons voisines ont dû savoir qu'il y avait le feu à Palm Grove car deux camions de pompiers ne passent pas inaperçus dans les rues étroites et résidentielles du quartier.



J'ai même aperçu un VSL (c'est comme ça qu'on dit Stéph ?) que je n'avais jamais vu ailleurs !



Puis une fois le feu éteint, les policiers sont arrivés pour faire leur petite enquête et les badaux du condo (dont je fus...) se sont approchés ! Bref, c'était presque comme une fête de voisinage car tout le monde est sorti et a commencé à discuter avec tout le monde. Bref, rien de tel qu'un bon feu pour réchauffer les relations entre voisins....

Commentaires