Accéder au contenu principal

Le salaire moyen à Singapour

A l'heure de faire nos déclarations d'impôts (à Singapour mais également en France), j'ai voulu me pencher plus précisément sur les niveaux de salaire singapouriens. C'est d'ailleurs une question que beaucoup de gens se posent souvent avant de s'expatrier dans la cité-Etat pour estimer le niveau de vie et le coût de la vie à Singapour en général. Et en cherchant un peu, je suis tombé sur les chiffres officiels du Department of Statistics of Singapore.

Au premier trimestre 2016, le salaire moyen à Singapour (c'est-à-dire la moyenne arithmétique de l'ensemble des salaires perçus par la population) se situe aux environs de 5200 dollars soit presque 3400 € par mois !


En constante progression depuis 25 ans, on peut aussi comparer ce chiffre au salaire moyen français qui lui est de 2200 € nets par mois.


En revanche, le salaire médian (c'est-à-dire à la valeur de salaire telle que  dans la population considérée la moitié des salariés gagne moins que cette valeur tandis que l'autre moitié gagne plus) est en 2015 de 3949 $ (environ 2500€) alors qu'il est de 1772 euros en France.

Et si voulez encore avoir plus de statistiques sur le marché de l'emploi à Singapour, voici un tableau avec les dernières données où l'on peut voir entre autres que le taux de chomage est à moins de 2 % et que l'on travaille en moyenne 46 heures par semaine.


Rien de surprenant donc à lire tous ces chiffres, Singapour étant régulièrement classé dans le top 10 des pays au plus gros PIB par habitant...


Sur ce, je retourne vérifier la déclaration d'impôts pré-remplie en ligne de Mrs S. Parce qu'en plein scandale d'évasion fiscale Panama Papers, bien que nous détenions un compte bancaire à Singapour (paradis fiscal ?), nous n'avons pas fait de montage financier via une société écran dans les îles Samoa. Je vais de ce pas contribuer à l'enrichissement du pays et au développement des infrastructures singapouriennes en partageant ma richesse toute relative...

P.S. : Juste pour ceux qui l'auraient manqué, ci-dessous le lien vers le reportage Cash Investigation sur les paradis fiscaux.




Commentaires