Accéder au contenu principal

Vacances en Nouvelle-Zélande : saison 2 !

Enchantés par les vacances en Nouvelle-Zélande dans l'île du Sud l'an dernier, nous avons décidé de renouveler l'expérience en camping-car pour visiter cette année l'île du Nord. Nous repartons avec la team P., les autres catalans de Singapour ! Le mois de février est apparemment la meilleure saison pour visiter la région car c'est la fin de l'été. Il y a donc moins de touristes et le temps est encore clément.

Long resumé en photos de ces presque deux semaines passées en terre kiwi :


  • J1 : arrivée à Auckland après un vol direct de nuit de 10h depuis Singapour. 
Nous récupérons les vans Jucy (oui oui ceux qui sont tout colorés et qui se font bien remarquer sur les routes de Nouvelle-Zélande ou d'Australie !).

A retenir pour les prochaines locations : finalement les vans de la compagnie Apollo de l'an dernier étaient quand même en bien meilleurs états.



Nous faisons les 3 heures de route qui nous séparent de Mangawhai Heads et passons la nuit dans un camping avec une vue sur un lac magnifique.


  • J2 : visite du Ah Reed Memorial Kauri Park et des nombreux arbres kauri.


Le kauri est un arbre endémique de Nouvelle-Zélande. Cette espèce, si elle n'est pas la plus haute, est en Nouvelle-Zélande celle qui forme les plus gros troncs, comparables en diamètre à ceux des séquoias. Il lui faut 800 ans pour atteindre sa taille maximale. Les kauris vivent très longtemps, 2000 ans pour certains, et peuvent mesurer jusqu'à 50 mètres de haut pour une circonférence de 10 mètres.


La photo n'est pas aussi impressionante que la réalité mais on avait réellement l'impression d'arriver devant un mur tellement cet arbre était large !

  • J3 : balade sur la plage pour rejoindre la ville de Paihia.


Paihia est une station balnéaire située dans la Bay of Islands, une région située dans la région de Northland dans le nord de l'île du Nord. Elle est presque à la pointe Nord du pays. C'est l'une des destinations touristiques les plus populaires. Le premier Européen à avoir visité la région est le capitaine James Cook qui la nomme Bay of Islands en 1769.



Nous faisons la traversée en ferry pour aller à Russell la première ville portuaire fondée en Nouvelle-Zélande par les Européens.



Et nous en profitons pour aller dîner au bord de l'eau avec un magnifique coucher de soleil !



  • J4 : traversée d'Ouest en Est en empruntant la voie rapide indiquée par le GPS !

Nous reconnaissons presque des paysages du Cantal !



Et puis parfois la route goudronnée s'arrête !
On nous a pourtant prévenu : gravel road, ça veut dire quoi déjà ?



Et quand on ne croise que des camions transportant des tronçons de bois, on se dit qu'on doit être sur une sorte de route forestière !



Mais apparemment, nous sommes les seuls touristes à avoir pris ce "raccourci". Nous roulons dans la poussière à 30 km/h pendant presque 2 heures !

Finalement, nous arrivons à Waipoua Forest pour observer d'autres arbres géants !


Nuit à Baylis Beach près d'une plage de plusieurs kilomètres de long.
  • J5 : longue route vers Otorohanga (avec un petit détour imprévu de 2h vers une presqu'île !)



  • J6 : visite féerique des Waitomo Caves


Il y a plus de 30 millions d'années, la Nouvelle-Zélande reposait encore au fond de l'océan. La pression phénoménale de l'eau a compressé les dépôts de sédiments pour former du calcaire. Au fil des siècles, des tremblements de terre ont fendu la roche, et l'eau s'est infiltrée pour creuser des grottes et des tunnels souterrains.



Nous observons donc un million de vers luisants. Et je n'avais jamais admiré une cathédrale de stalactites. Malheureusement, impossible de prendre des photos !


  • J7 : randonnée (10 km avec Miss Z.) sur une partie du Tongariro Alpine Crossing
Le Tongariro National Park est le premier parc national créé en Nouvelle-Zélande et le quatrième à voir le jour au niveau mondial. Il inclut notamment les volcans Ruapehu, Ngauruhoe et Tongariro. Il est classé sur la liste du patrimoine mondial établie par l'UNESCO.


Une balade en plein soleil avec des marques de bronzage garanties à l'arrivée !



Le sommet du mont Tongariro culmine à 1 978 mètres d'altitude mais nous avons fait demi-tour après 3 heures de route !



On promet à Miss Z. une glace pour tenir jusqu'au bout ! 

  • J8 : départ pour le lac de Taupo




Nous faisons une petite balade autour des Huka Falls qui sont situées sur le fleuve Waikato et qui drainent le lac Taupo. Le fleuve, de 100 m de largeur se reserre à seulement 15 m dans un canyon,



où circule un volume d'eau de 220 000 litres par seconde ! Soit 5 piscines olympiques...





Puis, nous nous dirigeons au nord du lac Taupo où il y a la plus grande surface géothermale de Nouvelle-Zélande (environ 25 km2).



Et nous sommes très agréablement surpris par la zone thermale appelée Craters of the moon où nous faisons une petite balade au milieu des cratères et des fumerolles.


Et même, le soir en arrivant au camping, le spectacle continuait...


In mud pools the gases (mainly H2S) react with water to form sulphuric acid. This reacts with the rocks, turning it to clay. When there is water present, this forms the grey coloured mudpools “that bubble and burp as steam and gas escape through them”

Alors juste pour info, cette "piscine de boue" constituée d d'acide sulfurique se trouvait juste à quelques mètres d'un parc de jeux pour enfants dans un camping ! Incroyable, non ?


  • J9 : magnifique balade à vélo le long du lac Taupo

Une ambiance paisible dans cette station balnéaire à Taupo,



où nous avons pu louer des vélos adaptés ! 



Alors que certains travaillaient leur swing par seaux entiers ! Mais qui ira chercher ensuite les balles de golf au fond du lac ?

  • J10 : balade dans un décor surréel à Wai-O-Tapu thermal wonderland !

Malgré le beau temps qui nous a fait défaut ce jour-là, (il faut dire que nous entrons dans l'automne en Nouvelle-Zélande et globalement nous n'avons eu que deux jours de pluie pendant toute la durée du séjour !), nous sommes emerveillés par tout ce que nous voyons !



Comme ici par ce geyser nommé Lady Knox,


ou ici à Oyster Pool,


ou là devant Artist's Palette



ou encore ici devant Champagne Pool



ou enfin ici où on pourrait penser que Hulk a fait un pipi radioactif !

Bref, le site est grandiose mais l'odeur d'oeuf pourri de soufre nous rend rapidement nauséeux.

  • J11 : sports extrêmes à Rotorua.


    Nous allons à la rencontre de Stevie (le frère de notre collègue néo-zéolandais Chris !) qui va nous emmener faire du VTT dans un décor somptueux ! Dommage que la GoPro de Matt n'ait pas pu marcher... 



    Pendant ce temps, l'équipe des filles en profite pour faire les boutiques et boire un bol de chocolat chaud. Chacun ses priorités...

    Le soir, on se retrouve tous au resto où nous faisons la connaissance de la femme de Stevie (donc la belle-soeur de Chris) qui se trouve être une grande championne de rafting et de kayak. Elle est juste 4 fois championne du monde de rafting et deux fois championne du monde de kayak, rien que ça ! Elle s'appelle Nikki Kelly et la prochaine fois qu'on revient on demandera à faire du rafting avec elle, c'est sûr !

    • J12 : route vers Matamata.
    Nous visitons la mini-ville de Hobbiton qui a été le lieu de tournage d'une partie des films des trilogies Lord of the rings et Hobbit du réalisateur néo-zélandais Peter Jackson.


    Plus qu'une ville, c'est plutôt une ferme qui a été utilisée comme lieu de tournage pour les trilogies lors des scènes ayant lieu à Hobbitville,



    où sont supposés habiter BilboFrodo et Samsaget !


    Ca y est, vous reconnaissez ? C'est presque tel que Tolkien l'avait imaginé...

    Nous prenons la route de la région du Coromandel sous une pluie battante !

    • J13 : visite de la plage de Hot Water Beach.
    Mrs S. se lève aux aurores pour aller voir les bains de mer en eaux chaudes sur la plage où chacun muni d'une pelle se crée sa propre baignoire d'eau chaude dans le sable.  Les autres n'ont pas ce courage ! D'autant qu'il pleut des cordes...



    Puis dans la matinée, le soleil est de retour.



    Les lifeguard n'ont pas grand chose à surveiller en cette arrière-saison,



    car les plages sont désertes.



    Mais l'océan Pacifique reste tout de même très agité. Idéal pour les surfeurs ?


    Nous reprenons une dernière fois la route pour aller à Auckland visiter le War Memorial Museum


    Un énorme musée sur trois étages où nous aurions aimer passer plus de temps.



    On en apprend plus sur les migrations, il y a 5000 ans, des peuples qui sont partis de l'Asie du sud-est pour aller s'installer sur les actuelles îles Samoa, Tonga, Fiji alors que certains sont allés en Nouvelle-Zélande ou en Polynésie.



    Et ils ont navigué au milieu de l'océan Pacifique sur des pirogues comme celle-ci !



    On y comprend ainsi les points communs avec les coûtumes du peuple Maori






    • J14 : jour du départ ! Snif...



    • Notre avion nous attend pour revenir chez nous !


      Une fois de plus, la Nouvelle-Zélande nous en a mis plein les yeux. Le bilan de ce voyage c'est presque 2000 kilomètres parcourus. Nous avons plus pris notre temps cette fois-ci et avons fait le choix de faire moins de route. Nous ne sommes pas allés jusqu'à l'extrême sud et sa capitale Wellington.  

      Peut-être une autre fois... L'an prochain, qui sait ?


      Commentaires