Accéder au contenu principal

Un oeil sur la planète à Singapour


Il y a quelques mois alors que nous étions en vacances en Nouvelle-Zélande, j'ai été contacté par une journaliste qui voulait faire un reportage sur Singapour en partant du point de vue d'un "expatrié". Je me méfie toujours des reportages ultra-courts, parfois bâclés et tape-à-l'oeil du style de ceux que l'on voit au hasard sur... M6 ou TF1. Mais là, il s'agissait en l'occurence d'une émission de France 2 que j'appréciais déjà quand on était en France : Un oeil sur la planète. Le format long de l'émission et des reportages m'ont inspiré confiance. J'ai donc accepté d'être interviewé et même d'être filmé, moi qui ai horreur de m'entendre et encore moins de me voir...

En ce moment, on parle beaucoup de Singapour car c'est une jeune nation qui intrigue par sa réussite malgré qu'elle fête tout juste ses 50 ans. Cependant, l'émission a axé ses reportages sur 3 sujets spécifiques :

  • Le Paradis du business ? 
En tête du classement mondial pour l’attractivité et la facilité à faire des affaires, Singapour attire les investisseurs du monde entier et notamment les Français. 700 de nos entreprises et 15 000 compatriotes ont choisi de s’installer à Singapour qui, malgré sa taille lilliputienne, est devenu notre 3e partenaire commercial en Asie, derrière la Chine et le Japon.


  • Le Laboratoire du futur ? 
Pour pallier le manque d’espace, Singapour expérimente les idées les plus originales. HLM géants devenus de véritables villes, fermes verticales pour cultiver sur peu de m2, terrains gagnés sur la mer ou dans les profondeurs de la Terre, c’est la ville laboratoire du futur.


  • État protecteur ou Big Brother ?
Beaucoup de voyageurs considèrent Singapour comme la ville la plus sûre du monde. Il faut dire que des milliers de caméras traquent la moindre incivilité. Gare aux contrevenants dont les visages sont affichés sur Internet. État protecteur ou Big Brother ?
Source : FranceTV

Voilà et c'est pour parler de ce dernier sujet sur l'Etat singapourien que la journaliste Négar Zoka m'a contacté. Elle avait notamment lu un de mes articles sur le téléphone et le portefeuille perdus puis retrouvés. Nous avons parlé à bâtons rompus pendant plus de 2 heures, visité un marché et même pris un petit-déjeuner typique singapourien à base de Mee Siam...




Ben maintenant je vais avoir droit à mon quart d'heure mes 45 secondes de célébrité en passant sur une grande chaine publique française. Certes, ce ne sera pas à une heure de grande écoute puisque ça passe à 23h05, heure à laquelle la plupart des mes amis et familles seront déjà couchés ou sur le point de le faire. Mais, vous qui êtes en France ou qui avez une adresse IP française, vous aurez au moins la possibilité de revoir l'émission en replay. Pour nous, c'est beaucoup moins sûr...

J'ai essayé de raconter ce que l'on vivait au quotidien sans trop embellir ni non plus trop critiquer Singapour. Reste à voir à quoi ressemblera le reportage final. J'ose espérer qu'il ne sera pas trop caricatural... Vous me direz ce que vous en pensez mais déjà la critique télé de Télérama n'en dit que du bien et y a même attribué TT . (Deux T hein ? Rien à voir avec le transit temporaire !)

Et je crois savoir de qui on parle quand Télérama cite un expatrié français qui oublie son portefeuille à la terrasse d'un café et le retrouve au même endroit deux heures plus tard !





Commentaires

  1. Hello! Nous, nous ne sommes restés que quelques jours à Singapour et voilà ce que nous en avons pensé http://www.les1001vies.com/singapour-le-yin-et-le-yang-d-un-archipel-sulfureux

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire