Accéder au contenu principal

Sèche-linge singapourien !

Je vous avais déjà parlé (en tout cas montré avec l'aide d'une photo Instagram) de l'ingéniosité des singapouriens pour faire sécher le linge aux fenêtres des appartements HDB. Mais plus récemment, quand nous faisions des visites lors de la recherche d'appartements, nous avions remarqué qu'il y avait souvent une pièce qui faisait office de buanderie. 


C'est d'ailleurs trop très souvent une pièce sans fenêtre (non climatisée) qui sert de remise /  fourre-tout / chambre de bonne maid !




Mais surtout, ce qui nous surprenait c'est de voir ces longues tiges de bambous suspendues au plafond.

Et quand on demandait aux agents à quoi cela pouvait bien servir, on nous répondait que c'est utilisé pour faire sécher le linge. Seulement, quand on leur demandait comment ça fonctionnait, ils ne savaient pas trop quoi répondre car seules les maids (femmes de ménages avec lesquelles les singapouriens, mais aussi des expats, vivent en permanence) s'occupaient de ce genre de tâches.

On se demandait alors comment on pouvait accrocher du linge à plus de 2m50 du sol sans jouer aux équilibristes sur des chaises surtout quand on sait que les maids majoritairement philippines ou indonésiennes ne dépassent que très rarement la taille d'1m60 !


Après une longue période d'observation et de réflexion, la réponse est venue en remarquant cette grande perche posée à côté.

  

Il suffit alors de prendre un cintre spécialement adapté à la perche (vendu dans n'importe quel boui-boui chinois) et d'y accrocher son linge encore humide tout juste sorti de la machine à laver.




Et tel un Jean Galfione prêt à battre le record de saut à la perche de Sergeï Bubka, on prend son élan (pas trop quand même !) et en 2 secondes le tour est joué : accrocher, c'est séché !




Résultat : votre buanderie ressemble à ça ! Et on peut continuer à déambuler sans avoir à se baisser (sauf pour les pantalons peut-être) même quand on mesure presque 1m90 !



Commentaires