Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du juin, 2015

Sèche-linge singapourien !

Je vous avais déjà parlé (en tout cas montré avec l'aide d'une photo Instagram) de l'ingéniosité des singapouriens pour faire sécher le linge aux fenêtres des appartements HDB. Mais plus récemment, quand nous faisions des visites lors de la recherche d'appartements, nous avions remarqué qu'il y avait souvent une pièce qui faisait office de buanderie. 

C'est d'ailleurs trop très souvent une pièce sans fenêtre (non climatisée) qui sert de remise /  fourre-tout / chambre de bonnemaid !



Mais surtout, ce qui nous surprenait c'est de voir ces longues tiges de bambous suspendues au plafond.

Et quand on demandait aux agents à quoi cela pouvait bien servir, on nous répondait que c'est utilisé pour faire sécher le linge. Seulement, quand on leur demandait comment ça fonctionnait, ils ne savaient pas trop quoi répondre car seules les maids (femmes de ménages avec lesquelles les singapouriens, mais aussi des expats, vivent en permanence) s'occupaient de ce…

Nous avons enfin goûté le durian !

Presque deux ans après notre arrivée sur le sol singapourien,  ce n'est qu'aujourd'hui que nous avons réalisé l'exploit d'enfin goûter au fruit défendu : le durian appelé aussi King of fruit. C'est un fruit à l'odeur si forte qu'il est interdit d'en transporter dans le bus ou dans le métro. C'est un mélange d'odeurs de pieds et de camembert qui serait resté trop longtemps sur le pare-brise arrière d'une voiture en plein soleil !


Le nom vient du malais duri qui signifie « épine ». Il se présente comme une grosse baie ovoïde (parfois plus de 40 cm de longueur), pesant jusqu'à 5 kg, avec une carapace de grosses épines, et poussant en haut de grands arbres. On en trouve beaucoup dans le sud-est de l'Asie mais aussi en Amérique du sud.
Sources : Wikipedia
Ce soir, nous avions passé la soirée avec un couple franco-chinois qui raffole de durian et qui nous proposait de nous faire goûter alors que nous passions justement devant un stand de…

Léonard de Vinci à Singapour

Alors que cela faisait quelques semaines que nous en parlions, ce n'est que quelques jours seulement avant la fin de cette exposition temporaire sur le génie Léonard de Vinci que nous décidons d'aller au Art & Science Museum !


Et comme c'était un dimanche et qu'en plus c'était gratuit ce jour-là, autant dire qu'il y avait plus de monde qu'un jour de black friday sur la cinquième avenue à New York !


Pour la première fois, on pouvait observer en Asie du sud-est des œuvres originales du peintre, sculpteur, scientifique, ingénieur, inventeur, anatomiste, architecte, urbaniste, botaniste, musicien, poète, philosophe et écrivain florentin ! Pas de " Rayer la mention inutile" car il semble avoir été doué dans tous ces domaines !



Même si c'est d'abord comme peintre que Léonard de Vinci est reconnu avec deux de ses œuvres les plus célèbres : La Joconde et La Cène.



Autodidacte, il s’efforçait de faire des observations du monde qui l'entourai…