Accéder au contenu principal

La reprise de bail

Contrairement à la France, les contrats de location à Singapour sont souvent à l'avantage du propriétaire. Ainsi quand on signe un bail de deux ans, le propriétaire est assuré de toucher ses 24 loyers jusqu'à la fin du bail. Donc à moins de trouver quelqu'un qui veuille bien reprendre l'appartement laissé vacant, impossible pour le locataire de partir avant la fin du bail (sauf à payer la totalité les loyers restants).

Et en ce moment, avec plein de nouvelles constructions de condo et pas mal d'appartements qui se retrouvent non loués, les loyers sont plutôt sur une tendance à la baisse (15 à 20% sur 2 ans). Il n'empêche que notre proprio veut continuer à toucher le loyer que nous nous étions engagés à payer pour 2 ans en août 2013.


Et comme vous pouvez le voir sur le message Whatsapp ci-dessus, c'est à nous de trouver le locataire qui voudra bien nous remplacer. Et nous devrons payer la différence de loyer si celui-ci est à la baisse  dans le nouveau contrat !

C'est pourquoi, il y a quelques semaines, j'avais posté une annonce sur ce blog mais aussi sur certains groupes de réseaux sociaux : Singafrog, FindyouRoominSG ou Singapore Expats. Après plusieurs contacts par email ou MP sur Facebook qui se sont finalement concrétisés en visites, c'est finalement une connaissance avec qui j'avais joué au tennis qui va reprendre notre bail en colocation avec un de ses collègues.



Mais il a quand même fallu organiser un meeting avec les propriétaires, son agent et les futurs locataires pour que tout ce beau monde se rencontre. Je soupçonne les proprios d'avoir voulu voir les "têtes" de ses potentiels futurs locataires. Heureusement, ils sont bien sous tous rapports, sont des jeunes professionnels et même plutôt beaux gosses. Étonnamment, la proprio a même échappé un : "You guys are handsome, lah !".




Lors de nos recherches d'appartements, il n'était pas rare de trouver des annonces immobilières avec la mention No Indians ou No PRCs (pas de chinois originaire de PRC : République Populaire de Chine !).

En attendant, nous avons trouvé notre futur appartement à 200 mètres de l'actuel. Et pour ne rien gâcher, c'est le genre de condo qui ressemble à une location à Bali avec un bel arbre du voyageur !


Le déménagement est prévu pour bientôt, mais entre deux cartons et les visites avec Papi J. et Mamie N qui arrivent à Singapour pour 3 semaines, j'essaierai peut-être de trouver un peu de temps pour vous présenter notre nouveau chez nous qui sera deux fois plus grand, un peu moins cher et surtout avec un terrain de tennis !


Commentaires