Accéder au contenu principal

Un touriste à Séoul : épisode 2

Aujourd'hui, suite et fin de l'article sur la visite de Séoul. Cette fois-ci, j'ai forcément fait moins de tourisme car il a quand même fallu que je travaille un peu ! J'ai quand même été envoyé là-bas pour ça à la base...

Mais ce dimanche matin, j'avais rendez-vous avec mon collègue de Singapour dans un lieu touristique facile à repérer pour que l'on visite ensemble Séoul.



Rendez-vous pris devant le palais royal Gyeongbokgung à 8h30 ! 



Sauf qu'on s'est mal compris et attendre 30 minutes par ces températures devient vite une torture...




J'imagine que ce policier planté là depuis une heure, qui surveillait je-ne-sais-quoi en plein milieu du rond point, devait être habitué aux températures de Séoul qui peuvent descendre jusqu'à -15°C au mois de janvier !



On finira par se retrouver, mais en attendant j'essaie de me réchauffer en faisant de la marche rapide muni de mes collants Thermolactyl



dans le centre de Séoul encore désert à cette heure bien matinale.




Puis, je m’arrête brièvement au Palais Deoksugung,



pour assister à la cérémonie de la relève de la garde.



Alors que soudainement, de l'autre côté de la rue, il se passait autre chose d'aussi impressionnant :




un incendie sur un chantier au coeur de la ville !




 Et les passants qui ne s'affolent même pas !




Je continue mes visites,



et je m'aperçois que certains séoulites font preuve d'ingéniosité pour lutter contre le froid à vélo !




Mais moi, je préfère prendre le métro où il y en a toujours aussi peu écrit en anglais...



mais où tout est prêt en cas d'attaque nord-coréenne.





Dans la semaine, nous n'avons effectué que peu de sorties,  



si ce n'est un soir dans le quartier de Gangnam




vous savez bien, comme la chanson Gangnam Style qui avait eu un succès planétaire en 2012 !

Bref, ce quartier n'a rien de spécial si ce n'est que c'est le plus riche, le plus moderne et désormais le plus touristique de Séoul. 



Il est un peu à l'image d'Orchard Road à Singapour avec de larges avenues et de hauts immeubles de prestige.



On y trouve aussi de nombreux restaurants et des endroits où s’amuser qui attirent beaucoup les jeunes branchés venus se trémousser sur de la K-pop.



Et certains endroits se vantent même de diffuser de la Caca music (si, si, regardez bien juste au dessus du micro !)



Et comme à chaque fois lors de ce séjour, on a fini autour d'un barbecue coréen,




où on ne savait pas ce que l'on commandait (à moins d'être accompagné d'un semi-autochtone...)




Mais dans l'ensemble, on a toujours eu d'agréables surprises gastronomiques.




Et puis une fois le ventre plein et surtout las de marcher dans le froid, le plus simple et relativement bon marché (surtout à 4 !) reste le taxi.



Encore faut-il avoir pris le soin d'avoir pris en photo l'adresse en coréen pour que le chauffeur sache où ça se trouve...





Puis enfin, vient le moment de retrouver la luxueuse chambre d'hôtel, ce qui à vrai dire n'est pas vraiment dans mes habitudes...




car mon employeur cette fois-ci ne s'est vraiment pas moqué de moi puisque la chambre est située à l'étage Executive floor accessible uniquement par carte magnétique personnelle !



Il y avait une salle de bains ultra-moderne avec notamment des toilettes high-tech, 



Et si on regarde de plus près, on constate qu'on y trouve une liste impressionnante de fonctionnalités : du siège chauffant à température réglable jusqu'au positionnement et au réglage de la puissance du bidet intégré ! Et ne faites pas l'erreur, comme moi, de vouloir appuyer sur le bouton rose avec une femme dessinée dessus (à moins de faire partie de cette catégorie de personnes) sinon vous risquez d'avoir la désagréable surprise de voir surgir un deuxième jet d'eau à un endroit très inapproprié ! 

Maintenant je le saurai pour notre prochain voyage au Japon...


Commentaires

  1. chouette chouette chouette tout ça !! Merci pour cette visite de Séoul !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien Romain. Bientôt la Nouvelle-Zélande... mais tu connais déjà !

      Supprimer
  2. Bon article, comme d'hab, digne d'un prof de techno agrégé ! (bon, plus qu'a créer l'agreg...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Arrêtons de rêver ! Il y a plus de chance que la discipline soit noyée dans la future EIST ou qu'un Capes d'info soit créé je pense...

      Supprimer

Enregistrer un commentaire