Accéder au contenu principal

Un petit tour au Bird park

Nous avions déjà l'occasion de vous parler de Deepavali (fête hindoue), de la fête des lanternes ou du nouvel an chinois (fêtes bouddhistes). Aujourd'hui, c'est férié à Singapour car c'est Hari Raya aussi appelé Aïd al-Fitr dans le reste du monde. C'est la fête musulmane marquant la rupture du jeûne du mois de ramadan.

Nous avons donc bénéficié d'un weekend de 3 jours et en avons profité pour refaire un peu de tourisme entre amis en allant au parc ornithologique de Singapour... 


plus connu sous le nom Jurong Bird Park. 

Comme son nom l'indique, il est situé dans le quartier de Jurong, à l'ouest de Singapour (soit complètement à l'opposé de chez nous). Il nous faudrait plus d'une heure pour y aller en métro alors nous choisissons plutôt les 20 minutes de taxi.

Le Bird Park fait partie des nombreux zoos et parcs de Singapour comme le Night Safari que nous avions visité il y quelques mois. Ainsi, on peut bénéficier de réductions si on décide d'en visiter plusieurs pendant une période limitée. Ça peut être intéressant pour les touristes de passage pour un court séjour sur l'île ou pour la plupart des Singapouriens toujours avides de promo et réductions diverses ! L'entrée pour adultes coûte 30$ et 19$ pour les enfants.


Nous avons commencé par un show à l’américaine où on faisait participer activement le public.



Miss Z. a pu se mesurer à des pingouins en photos !



On y a vu des flamants roses qui ont dû manger une sacrée quantité de crevettes vue leur couleur flamboyante,



mais aussi de drôles d'arbres avec des "fruits bizarres" qui poussent au milieu du tronc, 



ou encore un arbre à perruque rasta, 



A peine arrivés, Miss Z. avait déjà repéré sur le plan du parc, les jeux aquatiques où nous sommes bien restés une demi-heure pour le plus grand plaisir de nos copains "singapouro-lousianais"!



Nous avons aussi pris le tram du parc, parce que bon, ça fait au mal aux cannes de marcher autant !



Comme tout parc à la Disney, c'est toujours très bien entretenu,


et on y trouve plein d'indications pour ne pas se perdre,


un fast-food un peu cher mais dont les burgers ne sont pas si mauvais,



et des petites passerelles sur l'eau toujours très agréables.


Il y a même des reconstitutions complètement artificielles,


de statuettes africaines, 


d'un bateau pirate échoué,


d'une cascade très réaliste, 


ou même des ponts de singes où je me suis rendu compte que je n'étais pas le seul à avoir le vertige !


On y apprend quand même des choses intéressantes, 


comme Miss Z. qui a adoré regarder ce que mangent les cormorans depuis la visite de l'aquarium,



ou découvrir les tailles des œufs de différentes espèces.



On pourrait y passer la journée, notamment en participant aux différents ateliers.


Nous y sommes resté plusieurs heures rien que pour faire le tour des oiseaux,


certains avec des têtes surprenantes,



comme l'autruche qui a l'air un peu cruche,


ou d'autres qui se laissent plus facilement photographier,


du moment qu'on les nourrit allègrement.

En bref, c'est un parc à recommander et loin d'être vétuste bien qu'il ait été ouvert pour la première fois en 1971. Nous avons été agréablement surpris par sa taille et par la grande diversité des espèces présentées bien que n'étant pas de grands fans d'oiseaux. 


Commentaires

  1. Superbe ballade... merci pour ce blog !

    Romain.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Romain. Vos "confidences étoilées" sont pas mal non plus...

      Supprimer

Enregistrer un commentaire