Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du mai, 2014

Le coût du panier de courses à Singapour

Quand vous dites à des gens que vous vivez à Singapour, l'une des questions qui revient le plus fréquemment est : "Et la vie n'est pas trop chère à Singapour ?" surtout depuis la sortie de certaines études présentant la ville comme la plus chère au monde
Une chose est sûre,  c'est le coût du logement et le coût d'une voiture qui font grimper la cité-Etat à la tête de ce classement des villes les plus onéreuses. Bien sûr, on ne peut pas se passer du premier, à moins d'être SDF sur Orchard road, encore que je n'en aie pas encore vu un seul depuis notre arrivée dans la ville ! En revanche, vue la petite taille de l'île, on peut très bien se passer du deuxième et utiliser les transports en commun qui sont modernes, propres et relativement bon marché.
Pour le reste des dépenses contraintes, il est assez difficile de répondre à la question du coût de la vie à Singapour car tout dépend bien sûr de votre interlocuteur. Si celui-ci a vécu ou vit encore e…

La sécurité à Singapour... ou l'art d'être étourdi !

Singapour est une ville réputée pour avoir un des taux de crimes les plus bas au monde. Avant d'arriver à Singapour, on nous avait dit : "Vous verrez, c'est un pays ultra safe sûr ! C'est idéal avec un enfant." Aucun problème de sécurité, parait-il. Et c'est vrai que depuis que nous sommes arrivés, on n'a pas souvent vu les forces de police dans les rues. Peut-être sont-ils tous en civils à chaque coin de rue pour nous mettre une amende lorsque nous traversons en dehors des passages piétons ? Encore que... La première fois que nous avons vu des policiers en uniforme a été lorsque nos voisins australiens et néo-zéolandais ont fêté un anniversaire sur leurs balcons en ayant piccolé quelques verres de vins de plus qu'à l'habitude. C'était un samedi, il était à peine minuit et ils avaient été dénoncés par un voisin... français ! Bravo la France ! Et une de mes connaissances du basket, récemment enrôlée dans les forces de police singapouriennes, me…

L'expatriée de Singapour

Maintenant que Miss Z. commence à être bien à l'aise en anglais, nous sommes allés à la librairie Kinokunya d'Orchard pour chercher des livres pour enfants dans la langue de Shakespeare. Et bien sûr, il y a un rayon assez bien achalandé de livres en langue étrangère comme en allemand ou en français. C'est ainsi par hasard que nous sommes tombés sur un livre mis en tête de gondole avec un titre accrocheur pour la clientèle française : L'EXPATRIEE.

Moi qui suis friand de polars de Jo Nesbø ou de Fred Vargas, je lis la quatrième de couverture et découvre l'histoire du meurtre d'un "arabe blond" dans un condo de Singapour. Allez, emballé c'est pesé !

Et sans surprise, je dévore le livre en quelques heures. D'abord parce que ça se passe à Singapour dans des lieux que l'on connait, avec des personnes que l'on croit peut-être reconnaitre... Ensuite, il est une critique acerbe du monde des expatriés avec l'oisiveté (caricaturale ou pas) d…

Plein les yeux à l'aquarium de Singapour

Cela faisait un moment que nous y pensions mais c'est finalement la semaine dernière que nous sommes enfin allés à l'aquarium de Singapour. Nous devions donc aller sur l'île de Sentosa où nous n'étions pas revenus depuis novembre dernier où nous avions brunché pour l'anniversaire des louisianais-singapouriens.

Sentosa est une petite île au large de "Singapour mainland"où se trouvent une plage de sable longue de 2 km, deux parcours de golf, deux hôtels 5 étoiles, et le Resorts World Sentosa où l'on retrouve de nombreux parcs d'attraction et parcs à thèmes comme Universal Studios. C'est un peu une île à la Truman Show où rien ne dépasse et où le gazon est tondu au millimètre près...


Nous sommes arrivés en taxi mais non sans mal car le chauffeur nous avait emmenés à l'ancien aquarium celui qui s'appelle Underwater World ouvert en 1991 alors que celui que nous voulions voir se nomme S.E.A. Aquarium et se trouve dans le complexe touristique

Soirée branchouille au One-altitude

Quand on devient parent, il parait que l'on change ses priorités. Il y a donc des choses que l'on fait beaucoup moins souvent ou carrément plus du tout, comme par exemple faire une soirée à deux ou avec des amis... mais sans enfant ! En d'autres termes, comme dans une pub d'un célèbre groupe d'opticiens, ça pourrait donner ça : "Avant tous les week-ends, on allait boire un verre et écouter de la musique dans des bars de Bourbon Street Frenchmen Street et on ne rentrait qu'à 3h du mat ! Oui mais ça c'était avant..."

Le monde étant petit, en arrivant à Singapour nous avons retrouvé des collègues/copains que nous avions connus en Louisiane lors de la promo Codofil 2006... il y a déjà une éternité ! Nous profitons de leur gentillesse pour leur confier Miss Z. pour la soirée et aller faire une soirée biture arrosée dans le bar le plus haut perché de Singapour : le One-altitude !

Nous commençons par faire découvrir à nos amis gardois/norvégiens de passa…