Accéder au contenu principal

Les chaussures à l'entrée !

A l'étranger les français ont souvent la réputation d'être sales. Apparemment, cette légende internationale date du XVIème siècle, époque à laquelle les Parisiens balançaient se défaussaient de leurs déchets par les fenêtres. De plus, à la cour de Versailles, l’hygiène était déplorable, et les nobles abusaient de parfums pour masquer les odeurs nauséabondes. De nos jours, cette rumeur persiste toujours et n’est pas infondée. En effet, les français consomment deux fois moins de savons que leurs confrères allemands ou anglais, et moins d’un français sur deux se lave quotidiennement !

Toujours est-il que de nos expatriations, nous essayons de garder le meilleur des us et coutumes de chacun des pays dans lesquels nous avons habité. Et en matière d'hygiène, aussi bien en Norvège qu'à Singapour, il y a une règle à laquelle on ne déroge pas : les chaussures restent à l'entrée ! Aussi, ce n'était pas surprenant de voir l'électricien norvégien venu installer un lave-vaisselle (sic, encore !) se déchausser 10 fois de suite quand il faisait des allers-retours incessants pour aller chercher son matériel dans sa camionnette. En même temps, dans un pays où il neige parfois plus de 6 mois par an, vous n'avez pas envie qu'on vous dégueulasse salisse votre intérieur avec de la neige fondue...

Et à Singapour, on ne déroge pas à cette règle universelle de propreté de l'intérieur.


Pour preuve, devant les portes des appartements comme des grandes maisons, on trouve toujours des rangements à chaussures...


Cela peut aller de la basique étagère en bois pour les chaussures du quotidien,


au petit meuble approprié d'une célèbre marque suédoise, 



avec parfois le petit tabouret dans le couloir pour se chausser à l'extérieur sans salir son salon.


On peut y trouver d'autres accessoires comme des parapluies,


des poussettes pour enfants, qui de toute façon prennent trop de place, dans ces nouveaux apparts rikiki.


Souvent, une petite touche personnelle comme un signe religieux ostentatoire...



Et puis, il y a notre devanture avec carrément un meuble pouvant presque contenir 20 paires de chaussures. A croire que notre proprio savait qu'il louerait à Mrs S...

Conclusion, depuis quelques années déjà, nous essayons de garder la bonne habitude de nous chausser à l'extérieur pour ne pas salir le beau tapis Gåser à longs poils avec nos miasmes du métro de Singapour (même si celui-ci est incomparablement plus propre que beaucoup de métros dans le monde !). Mais on essaie aussi d'appliquer ou de faire appliquer en France, non sans mal, cette règle  à nos amis et hôtes qui déboulent de la rue du Monastère jonchée de crottes de chiens... Bref, il y a encore du boulot avant de changer la réputation des français à l'étranger !


Commentaires