Accéder au contenu principal

Vacances à Bali - J3



Bali - Jour 3 :

Nous commençons la journée par la visite du temple hindou des sources sacrées de Tirta Empul au centre de l'île.



Le temple a été construit en 962 par la dynastie Warmadewa (qui a regné du Xème au XIVème siècle) sur un site où se trouvaient de grandes sources naturelles d'eau.



Ce temple est utilisé par les Balinais pour venir se purifier dans l'eau sainte.


Il y a aussi des cérémonies religieuses,


et de nombreuses offrandes aux dieux comme on en a vu un peu partout sur l'île, dans les rues, les hôtels et même dans les voitures.



Contrairement à la religion musulmane, l'hindouisme autorise la représentation des dieux.


Les divinités sont très souvent représentées


et parfois effrayantes...


Et souvent on a retrouvé le symbole de la swastika qui est utilisé en Asie dans la symbolique hindoue pour représenter l'éternité. Sans rapport avec l'idéologie nazie, pour lequel la swastika été inclinée à 45 degrés (comme la croix de saint André) de couleur noire sur un disque blanc exactement au centre d'un drapeau rouge : la fameuse croix gammée !


Nous quittons le temple pour reprendre la route en direction du volcan Batur. 


Nous n'avons fait qu'apercevoir dans les nuages le volcan qui s'élève à 1 717 mètres d'altitude. La première éruption historiquement datée remonte à 1804, depuis de nombreuses sont survenues, la dernière en 2000.

Sur le chemin, nous voyons de nombreux étals de fruits et légumes soigneusement rangés. Nous avons été surpris par la propreté de beaucoup d'endroits à Bali. Apparemment, ce serait dû à la religion hindouiste qui "oblige" à bien présenter pour faire plaisir aux dieux. 


N'y aurait-il pas de dieu hindou à Aytua ?

Et surprise, à Bali grâce à l'altitude et donc à la fraicheur, on trouve des cultures de... fraises ! Mrs S. a même acheté de la confiture bio locale... qui a été confisquée à l'aéroport car ça dépassait les 100 ml autorisés de "liquide" en bagage cabine !



Nous finissons la journée par la visite d'un jardin tropical où l'on cultive du café et du cacao.


Mais ce café un peu spécial est considéré comme le plus cher au monde. Les meilleurs grains de café sont mangés par une mangouste qui n'arrive pas à les digérer. 



On récupère alors les grains dans ses excréments et on les torréfie pour en faire le café appelé Kopi Luwak mais que notre guide Titak appelait aussi "café caca" !




Autant vous dire, que nous n'étions pas psychologiquement prêt à gouter ! On s'est rabattu sur les plus classiques café-vanille, café ginseng ou café-chocolat...

Georges peut aller se rhabiller avec ses capsules Nespresso ! What else ?
Suite et fin demain...




Commentaires

  1. Café caca? Je suis surpris que vous n'ayez pas été tentés! Jolie balade encore! Merci.

    RépondreSupprimer
  2. On pourra toujours changer d'avis car on retrouve le même café à Singapour... à 68 SGD (soit 38 €) la tasse !!!

    http://www.mrstyleking.com/where-to-find-best-kopi-luwak-coffee-in-singapore-malaysia/

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire