Accéder au contenu principal

Boîtes à lettres anonymes !

Je ne sais pas si c'est une spécificité asiatique mais en tout cas à Singapour, il n'y a jamais de nom sur les boîtes à lettres. Peut-être est-ce un moyen comme un autre de rester anonyme dans un état hyper surveillé ou la délation est de coutume ? Après tout, ne sommes-nous pas qu'un numéro parmi 5,3 millions d'autres numéros gagnants ?


Du coup, impossible de connaître le nom de ses chers voisins, qu'on les apprécie ou non d'ailleurs. Et contrairement à la Norvège, on ne peut donc pas aller "Googliser" son voisin ou aller voir sur le site des impôts norvégiens combien celui-ci gagne à l'euro près, ou plutôt devrais-je dire à la couronne près !

Cela doit être pour faciliter la distribution du courrier par le facteur. Mais par conséquent, il ne se passe pas un jour sans que nous ne recevions un courrier qui a été mis dans notre boite par erreur. On peut se dire que ça nous permet de découvrir les noms typiquement singapouriens (dont on vous reparlera certainement dans un prochain article).



Et donc chaque jour, on passe 5 minutes à remettre dans la boite prévue à cet effet ("For returned mail only") les demi-douzaine de lettres qui ne nous étaient pas adressées...

Passionnant, non ?

Commentaires

  1. comme quoi le progrès apporte toujours des satisfactions.........vive la décroissance et la simplification...un téléphone pour téléphoner, une voiture pour rouler, un tournevis pour tournevisser...et pas pour se déconstiper !!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire