Accéder au contenu principal

Faire ses courses sans voiture à Singapour ?

Maintenant que vous connaissez le prix des voitures à Singapour, vous comprendrez mieux pourquoi nous n'en avons pas. Et comment faire ne serait-ce que les courses lorsqu'on redevient simple piéton après des années d'accoutumance au monde de la voiture ?

A notre arrivée, un peu naïfs, nous partions plein de bonnes intentions avec les sacs au dos espérant faire les courses pour la semaine.  Ca c'est le level 1 du singapourien sans voiture...


Car on ne se rend pas compte du volume de provisions qu'on achète quand on a eu l'habitude de tout mettre sans réfléchir dans le caddie puis dans le coffre de le voiture ! Alors forcément, ça ne rentre pas dans les sacs à dos et on se retrouve vite avec les mains complètement sciées par les poches en plastique quand en plus on en a pour 10 minutes de marche ! Et imaginez ça sous 35°C avec une Miss Z. qui vous zigzague dans les pattes et qui vous gêne plus qu'autre chose...On se dit alors que c'est bon et qu'on ne nous y reprendra plus...

Vient alors le level 2 !


On décide alors de s'offrir ces fameux caddies ou poussettes qui, en France en tout cas, sont plutôt utilisées par les personnes du troisième âge pour faire leur marché !



Tant pis pour le look mais ça reste quand même super pratique ! 


Le seul hic, c'est que quand on est deux à travailler, il ne reste plus que le samedi pour faire les courses hebdomadaires au Fair Price (le Leclerc singapourien) du mall le plus proche. 


Et le samedi ça devrait être interdit, tellement c'est insupportablement bondé !

Préparez les Efferalgan car je ne sais pas ce qui donne le plus mal au crâne : la foule qui vous bouscule ou les animateurs/exposants s'égosillant en mandarin dans un micro sur-saturé pour vous vendre le dernier liquide vaisselle ultra dégraissant...

 On passe alors au level 3 et on décide de commander presque tout en ligne !


On utilise surtout le site d'une épicerie en ligne Redmart qui permet de commander toutes les denrées non périssables (riz, pâtes, conserves) et tout ce qui est lourd et volumineux comme le lait, les boissons ou les produits ménagers. La livraison est gratuite à partir de 49$ et les prix sont très raisonnables.

Pour les fruits et légumes, on passe par les paniers de Sabine qui livrent des fruits et légumes de qualité (pas de provenance chinoise!) même si le seul défaut est qu'on ne choisit pas vraiment ce qu'il y a dedans. On peut avoir de bonnes surprises et ainsi découvrir de nouveaux fruits exotiques comme le dragon fruit ou au contraire être déçus quand on reçoit des brocolis... Auquel cas, il faut trouver des idées de recettes, n'est-ce pas Mummy B?

Mais même au level 3, de temps en temps on prend le temps d'aller faire un tour au petit fresh market du coin pour dénicher quelques légumes frais...


Encore faut-il se lever tôt car à midi c'est fini ! Surtout si on a eu la chance que Miss Z. nous laisse faire une grasse matinée un jour de week-end...

Commentaires

  1. C'est dur la vie sans voiture hein!!!!!!!!!!
    mais vous vous adaptez très bien ......
    Mamie N

    RépondreSupprimer
  2. On fait très bien sans voiture car on n'en a pas besoin finalement. Mais aussi parce que les transports en commun (bus et métros) sont très développés, propres et très fréquents. Il y a aussi les taxis (quand on est invités le soir ou quand il pleut bcp !) qui restent abordables. On se rattrapera pour conduire pendant l'été en France...

    RépondreSupprimer
  3. Redmart et Panier de Sabine, vous avez tout compris! lol Et oui, parfois on se demande un peu ce qu'on va faire avec le panier, surtout que les légumes et moi ça n'a pas toujours été l'amour fou. Mais heureusement on finit toujours par trouver une recette.Pour l'instant pas d'ingrédient maudis, j'ai réussi à tout cuisiner et à aimer le résultat!:) Et les galettes de coco-patate douce-brocolis, vous avez essayé? Eva alias Mummy B.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire